Profil de l'auteur

14 Mars 2013 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

On me reproche souvent d'écrire de façon anonyme, alors à la demande de plusieurs, je me présente, je m'appelle Stephan Lajeunesse, alias Youssef (j'évite de mentionner mon nom au complet car je reçoit trop souvent des menaces et de messages haineux de la part d'islamophobes et de pseudo-musulmans agressifs). Je suis québécois d'origine. J'ai commecé à étudier l'Islam à Québec en 1999 et je m'y suis convertis l'année suivante. En 2004 j'ai rencontré et marié une merveilleuse femme musulmane avec qui nous avons eu depuis, Dieu merci, trois merveilleux enfants. Nous travaillons tout les deux et aimons vivre simplement et le plus possible en harmonie avec la nature et la création de Dieu. Nous possèdons un chat et trois petites poules pondeuses :-) et envisageons un jour inchaAllah d'acquérir d'autres animaux et une petite ferme familiale écologique mais celà n'est pas évident à réaliser quand on est contre l'endettement et l'intérêt usuraire "Riba".

Un blog à l'origine semi privé

Je tiens à préciser que, contrairement à ce que certains pensent, ce blog n'est pas celui d'un groupe ou d'une organisation islamique. Bien que j'ai de l'intérêt pour la jeunesse musulmane au Québec, le titre de mon blog vient avant tout de mon nom de famille. Et donc, il y a plusieurs années, j'ai démarré ce blog à l'origine pour partager à un très petit cercle d'amis quelques articles et idées sur l'Islam au Québec. J'en profite pour vous dire que je suis désolé si mes textes sont souvent mal construits et comportent des erreurs de syntaxes, je ne suis pas un rédacteur de profession mais qu'un simple camionneur longue distance, autodidacte pour le reste. Aujourd'hui, après plus de 200 000 visites et quelques centaines d'abonnés, il apparaît évident, Dieu merci, que le rayon a dépassé l'intérêt du très petit cercle d'amis que je possède.

Ma priorité

Tout en gardant ce blog non lucratif (je paye même pour le garder en ligne et à l'abris des publicités indésirables), je souhaite continuer à me servir de ce rayonnement pour informer et décourager mes soeurs et frères musulmans d'immigrer ou de rester au Canada, particulièrement au Québec, une province qui sous le faux prétexte de combattre l'extèmisme ou "l'intégrisme"(un terme d'ailleurs mal défini), se démontre en réalité de plus en plus hostile aux musulmans pratiquants. Comme ce fut et c'est encore le cas avec les amérindiens, nous avons affaire à nouveau à des dirigeants qui cherchentavant tout et par tout les moyens d'assimiler les musulmans et non de les intégrer. Bien qu'il n'existe aucun pays parfaits, la Hijra, l'immigration vers un pays musulman, est donc de toute évidence un moindre mal pour notre pratique de l'islam et l'avenir de nos enfants. La Hijrah est un devoir que j'encourage et que je souhaite personnellement aussi réussir à réaliser un jour inchaAllah. Par contre, je ne suis pas naïf, les efforts que je met à essayer de décourager les immigrants musulmans ont très peu d'effets face à la machine gouvernementale qui tente de séduire par tous les moyen les étrangers de toutes origines afin qu'ils viennent combler vos emplois minables et votre déficit démographique

Enfin, soyez certain que ce blog n'a pas pour but de plaire à qui que ce soit, sauf à Dieu. J'avoue parfois m'en servir pour me défouler contre l'injustice et les mensonges des médias et des politiciens. Je ne cherche donc pas la popularité ni à accumuler les "J'aime" ou les "Like" qui en réalité ne veulent rien dire. Comme je ne vais pas sur les sites islamophobes et que je ne fait pas la publicité de mon blog, je dis donc aux islamophobes et aux pseudo-musulmans, si ce blog et son contenu ne font pas votre affaire, vous avez qu'à aller ailleurs...

Merci et barakAllofikoum aux visiteurs bien intentionnés et toutes mes excuses pour la dernière mise à jour du blog qui a malencontreusement effacé un grand nombre de vos commentaires précédents. Pour les autres, soyez avisé que je filtre les commentaires haineux et inadéquats.

Ps.: Pour ceux qui m'écrivent souvent en me disant ne pas aimer se faire appeler "mécréants", je vous répond ne soyez pas trop susceptible car pour nous ce terme veut juste dire que vous ne croyez pas en Allah et en son Prophète Mouhammad, comme moi je suis mécréant en la trinité et en bouda... Aussi, cessez de me dire de retourner dans mon pays, je suis né ici de parents nés ici eux aussi depuis plusieurs générations. Ce n'est pas parce que je critique ce système que je dois pour autant subitôt-presto aller vivre ailleurs, sinon tout les chroniqueurs devraient eux aussialler vivre ailleurs. Mais VOUS les enfants des colonisateurs français et anglais, qui continuez à voler et à abuser des amérindiens et de leurs territoires, retournez d'abord tous chez vous avant de me parler de cette facon.

Partager cet article

Commenter cet article

OMAR 12/04/2017 10:03

par : jpeg4577
<span class=aff_author>jpeg4577</span>







jpeg4577

Inscrit(e) le : 03/11/2010
Messages postés : 2206
Dernier le : 17/09/2013

Découvrir :

- Voir son espace
Pas de blog
Pas d'album photo
Pas de vidéo

Contacter :

- Devenir amis
- Message privé
- Black-lister



badidoo en demandait une en voici 10

". Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier de Dieu. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,"

"Les croyants combattent dans le sentier de Dieu, et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Tagut. Eh bien, combattez les alliés de Diable, car la ruse du Diable est certes, faible.
Sourate 8 : Le butin (Al-Anfal)"

"39. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Dieu. Puis, s'ils cessent (ils seront pardonnés car) Dieu observe bien ce qu'ils oeuvrent."

"123. Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez que Dieu est avec les pieux.
"
"
5. Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux"



Le Coran Sourate II La Génisse, verset 214/217 : Persécuter (les croyants) est plus grave que TUER (les Impies).

Il s'agit ici d'un appel au meurtre en raison de la religion.


Le Coran Sourate II La Génisse, verset 187/191 : TUEZ-LES partout où vous les atteindrez ! EXPULSEZ-LES d'où ils vous ont expulsés ! La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu'ils vous y aient combattus ! S'ils vous y combattent, TUEZ-LES ! telle est la 'récompense' des Infidèles.

A comparer avec l'enseignement de Notre Seigneur Jésus-Christ en Luc, VI, 27 :

"Mais, je vous le dis, à vous qui mécoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient."


Le Coran Sourate III la famille dImran 122/127: (Allah fait cela) afin que vous tailliez en pièces ceux qui sont infidèles, (pour que) vous les culbutiez et quils sen retournent déçus.
Le Coran sourate IX Revenir de l'erreur ou l'immunité, verset 5 : Quand les mois sacrés seront expirés, TUEZ les Infidèles quelque part que vous les trouviez ! Prenez-les ! Assiégez-les ! Dressez pour eux des embuscades ! S'ils reviennent [de leur erreur], s'ils font la Prière et donnent l'aumône (zakât), laissez-leur le champ libre !

Appel au meurtre en raison de la religion "jusqu'à ce qu'on l'on revienne de l'erreur..."


Le Coran sourate V La Table est servie verset 37/33: La récompense de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre sera dêtre TUES ou dêtre CRUCIFIES, ou davoir les mains et les pieds opposés tranchés ou dêtre bannis de leur pays.

Cest déjà beaucoup plus clair, une religion généreuse en assassinats et en tortures, voilà la religion "de paix et d'amour"...

La loi musulmane pour les infidèles:

* la mort par crucifixion,
* les mains et les pieds opposés tranchés.


Suite de la précédente sourate (Le Coran sourate V La Table est servie), verset 37/34 : "... excepté ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir: sachez qu'alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Donc sauf à se convertir, naturellement, l'islam ou la mort, le "cercueil ou la valise"...


Pourquoi tout processus de paix, signé avec l'Islam est voué à l'échec? Réponse :
Le Coran sourate IV les Femmes verset 91/89 : [Les hypocrites] aimeraient que vous soyez impies comme ils l'ont été et que vous soyez à égalité [avec eux]. Ne prenez pas parmi eux de patrons ('awliyâ') avant qu'ils émigrent (sic) dans le Chemin d'Allah ! sils vous tournent le dos, prenez-les et TUEZ-LES où que vous les trouviez ! Ne prenez, parmi eux, ni patron ni auxiliaire.

Il ne peut donc y avoir aucun allié pour les Musulmans, tant que le mécréant n'embrasse pas l'Islam. C'est très clair.

Et ceux qui désobéissent à cet ordre sont pour eux des rebelles.

Le Coran n'existe donc uniquement que dans le but de faire triompher l'islam, par la force, au dessus de tous et partout.

Et encore:


Le Coran, Al-Maidah 51. Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.
Le Coran sourate IV Les Femmes verset 93/91 : Vous trouverez d'autres [hypocrites] qui désirent vivre tranquilles avec vous et tranquilles avec les leurs... Sils ne se rendent pas à vous et ne déposent pas les armes, prenez les et TUEZ-LES où que vous les acculiez ! Sur ceux-là, Nous vous accordons un pouvoir éclatant.

Voilà le sort que les musulmans nous réservent à nous [hypocrites] qui désirons "vivre tranquilles" avec nous-mêmes. Si l'on ne se rend pas à eux et ne déposons pas les armes, le coran demande de nous prendre et de nous tuer où que l'on soit. Car sur nous, Allah accorde un pouvoir éclatant !...

.
Coran sourate IX, 29 : Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux dentre les hommes des Écritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusquà ce quils payent le tribut de leurs propres mains et quils soient soumis.

Le Coran Sourate IV Les Femmes verset 102/101 : Les Infidèles sont pour vous un ennemi déclaré.
Le Coran sourate VIII Le Butin, verset 40/39 Appel aux armes : Et combattez-les jusquà ce que le culte entier soit rendu à Allah


Le Coran sourate VIII Le Butin, verset 47/45 : O vous qui croyez ! quand vous rencontrez une troupe (ennemie) soyez fermes ! invoquez beaucoup Allah ! Peut-être serez-vous bienheureux !.
Le Coran sourate VIII Le Butin, verset 62/60 préparez contre (ces Infidèles) ce que vous pourrez de force et de chevaux par quoi vous effraierez lennemi dAllah !
Le Coran sourate IX verset 30 : Les juifs ont dit : Ozaïr est fils dAllah. Les Chrétiens ont dit : Le Messie est le fils dAllah. Tel est ce quils disent. QuAllah les tue !=
Le Coran sourate VIII Le Butin verset 17 : (Croyants !) vous navez donc point tué ces Infidèles, mais cest Allah qui les a tués.
Le Coran sourate IX Revenir de lerreur, verset 41 : Lancez-vous légers et lourds. Menez combat de vos biens et de vos personnes dans le chemin dAllah.
Le Coran sourate IX verset 124/123 : O vous qui croyez ! Combattez ceux des Infidèles qui sont dans votre voisinage! Quils trouvent en vous de la dureté !.

Le Coran sourate XLVII, Mahomet, verset 37/35 : Ne faiblissez donc pas ! Nappelez point à la paix alors que vous avez la supériorité ! Allah est avec vous et Il nabolira pas vos (louables) actions. Nappelez point à la paix.


===Le Coran sourate 48 Le succès verset 16 : Vous êtes appelés contre un peuple plein dune redoutable vaillance, (ou bien) vous les combattrez ou bien ils se convertiront à lIslam.=== Quelle tolérance ! C'est remarquable !


Le Coran sourate 48 Le succès verset 29 : Mahomet est lapôtre dAllah. Ceux qui sont avec lui sont violents à légard des Infidèles et compatissants entre eux.



Le Coran sourate 49 Qâf verset 15 : Les croyants sont ceux qui ont mené combat de leurs biens et de leurs personnes dans le chemin dAllah.
Le Coran sourate VIII Le Butin verset 66/65 : O Prophète !, encourage les Croyants à combattre ! Sil se trouve parmi vous vingt hommes constants, ils en vaincront deux cents. Sils sen trouvent cent, ils vaincront mille de ceux qui sont infidèles !.
Le Coran sourate VIII Le Butin verset 67/66 : Sil se trouve parmi vous cent hommes constants, ils en vaincront deux cents. Sil sen trouve mille, ils en vaincront deux mille avec la permission dAllah .

Martin Vaillancourt 10/02/2017 21:06

POUR QUE PERDURE NOTRE OUVERTURE
intro :
À la suite décès l’an dernier de l’auteur-compositeur montréalais Léonard Cohen, a été rediffusée une entrevue récente dans laquelle il lui était demandé quelle religion l’avait le plus touché et influencé. Son parcours personnel connu comprend en autre une inclinaison vers le Bouddhisme et les témoignages indiqueraient qu’à la fin de sa vie la religion de ses origines, le Judaïsme aurait été pour lui important. Mais sa réponse a plutôt été qu’il n’avait jamais rencontré une seule religion qui n’ait su le toucher, pour laquelle il ne trouvait pas d’aspect intéressant et valable. Le respect et l’œcuménisme de sa posture m’a impressionné. Elle montre combien l’expérience spirituelle est d’abord vécue individuellement. Même un peu qu’en ce domaine les réponses ont parfois moins d’importance que le parcours lui-même. J’imagine la douleur qu’il aurait ressentie face à l’attaque de la mosquée à Québec. Je veux que cette ouverture perdure au Québec, cette liberté de choix aussi pour tous. Que soit protégée cette liberté collective à long terme.

Il faut effectivement se méfier des manipulations politiques ou idéologiques que permet la grande émotivité entourant la couverture des meurtres commis à Québec et des interprétations à l'emporte-pièce qui surgissent invariablement dans de pareilles circonstances. J'avais en tête le déroulement des débats ayant suivi les attentats en France depuis Charlie Hebdo et craignait que l'on ne tombe dans les mêmes panneaux... ou pire, ce que constate effectivement Mme Djemila Benhabib dans son post facebook du 4 fév. 2017 10:16.

J'aimerais attirer votre attention sur certains abus de langage qui perdus dans le torrent des bons sentiments exprimés, nous échappent. Comme par exemple l'avenir radieux qui est promis désormais au concept de '' l'Islamophobie''. Ça y-est, il coloniserait déjà les esprits. On l’a encore invoqué ce dimanche le 5 février à TLMEP dans la bouche du rappeur Webster que j’admire par ailleurs, comme étant un élément d’un constat traduisant la réalité de la stigmatisation vécue dans la ville de Québec.

Pourquoi ne pas tout simplement parler de xénophobie? L’islamo-phobie, nous pourrions tous en souffrir tôt ou tard en ce qu’elle concerne la peur de l’Islam. Plus exactement, étymologiquement cela devrait signifier : la peur irraisonnée de l’Islam. L’actualité nous montre que si les musulmans sont eux-mêmes les cibles privilégiées (le plus grand nombre de tués) d’une certaine idéologie islamiste en action, celle-ci touche sans discrimination tous ceux qui ne lui sont pas favorable.

Cet outil de détournement du sens peut constituer une arme à double tranchant car s’il faut combattre le racisme, la discrimination, l’exclusion, la violence et cela peu importe la race ou la religion, doit-on pour autant ‘islamiser’ le débat ? construire un communautarisme à l’Anglaise ? Pourquoi utiliser la logique qui unit les extrémistes xénophobes de droite et islamistes à savoir: ''vous êtes avec nous (comme nous) ou contre nous.''

Combattre l’ignorance, l’intolérance et la méconnaissance qui sont effectivement répandus mais ne le sont pas exclusivement envers les citoyens originaires de pays de culture musulmane, est une tâche essentielle qui passe d’abord par l’éducation et la défense des droits individuels et collectifs. La victimisation communautaire et la culpabilisation collective, cette confusion menant à l’infantilisation permet de diviser les citoyens en bon ou mauvais, d’une communauté ou d’une autre, en phobiques(?) ou sains d’esprit(!), est au mieux inutile bien que parfois bien intentionnée. Elle sert cependant ultimement ceux qui nous voudraient soumis…à leur propre agenda et arbitraire.

Car si nous sommes conviés à honnir la crainte irraisonnée ou exacerbée de l'Islam où donc se trouve la crainte raisonnable ? la juste critique ? Quel est l’Islam, branche, confession, tendance ou pratique individuelle de cette mosaïque culturelle et religieuse envers laquelle le ‘non-islamophobe’ peut être adoubé ‘islamophile’ ? Serait-ce l’Islam de paix et d’amour comme toutes les religions ? ou bien celui de l’intolérance tirée de la vérité révélée: absolue et exclusive comme aucunes d’elles ? Voilà le cul-de-sac offert par ce concept d’abord attrayant mais au final inopérant (à l'égard des droits universels), voire dangereux. Cette situation est typique des idéologies par définition auto-référencées rencontrées parmi certains groupes religieux ou extrémistes.

D'ailleurs l’histoire des religions nous montre que les religions dont celles du livre -Juive, -Chrétienne et Musulmane en particulier vont utiliser à certaines époques de leur évolution prosélytique, tout le pouvoir qu’elles peuvent obtenir. Je parle ici du développement des institutions et organisations religieuses, non de chaque croyant actuel. S’associer au pouvoir politique ou s’y substituer, miner les institutions démocratiques est une stratégie qui leur permet d'étendre et d’exercer la contrainte sur les corps et les esprits sans user de violence. L’histoire montre aussi cependant que cette contrainte d’abord insidieuse peu aussi comprendre la violence si les circonstances le permettent. Les sectes qui ont réussi sont devenues des religions officielles en exerçant un pouvoir de conviction et de coercition incluant la violence et cela jusqu’à la guerre juste. L'islamophobie n'est un concept compréhensible et praticable qu'en regardant ce qu'elle recouvre vraiment quand elle est sanctionnée publiquement dans les pays où l'on n'a pas complété la séparation de la religion et de l'état, de ses lois et de sa constitution. L’essayer c’est l’adopter, à ses risques et périls.

Il n'y a plus de rêve éveillé nous permettant une société neutre culturellement, politiquement confortable et immune, ni d’essentialisme salvateur pouvant nous affranchir du temps et du changement. Il faut concrétiser un projet social qui fasse vivre nos idéaux de tolérance et de convivialité pour qu'ultimement ceux qui sont prêts à tuer ou mourir pour les leurs ne soient pas les seuls conservant le droit de cité et celui de nous juger.

Conclusion :

S’il faut identifier des phénomènes sociaux particuliers mettant en jeu la xénophobie, mettre en place des mesures pour améliorer la compréhension des différences culturelles, cela doit : - servir un objectif général de bien commun et générer des politiques renforçant l’acceptation des individus de tous horizons à la société d’accueil, - veiller à pérenniser l’ouverture et l’inclusion que l’on souhaite pour tous en garantissant l’égalité de chacun, incluant celle entre les sexes. - faciliter l’accès et la participation à une économie équitable durable. Promouvoir la neutralité de l’état et de ses institutions en est un élément primordial contribuant à l’atteinte de ces objectifs. C’est aussi l’ennemi à abattre pour ceux qui veulent engranger des votes facilement, qui manquent de vision ou désirent sciemment affaiblir la cohésion sociale en livrant l’espace démocratique et public à tous les communautarismes et idéologies théocratiques ou fascisantes. À cette étape-ci je crois sincèrement qu’il n’y a pas de mots assez forts pour qualifier le laisser-aller, l’imprudence, l’irresponsabilité qui mènent tranquillement, par le plus petit consensus, des acteurs médiatiques et des réseaux sociaux, des gens ordinaires, des représentants politiques et leur calculs à permettre que s’effondre ce que des décennies de luttes démocratiques ont construit.

Amina 09/01/2017 04:32

Baraka Allah fik akhi. J'ai 16 ans et je vis au Québec. Je prie pour qu'Allah me facilite, ainsi qu'à tous mes frères et soeurs désireux de rester fidèles à leur engagement vis-à-vis de Lui, la hijra vers un pays musulman. Ô Allah sauve l'islam et les musulmans de la fitnah qui détruit no moeurs et nos valeurs pures.

SailorSredna 23/04/2016 21:07

Le whitesplaning islamique du zélé converti qui semble vouloir dire aux musulmans venus d'ailleurs ce qu'il leur convient le mieux, et ce, en utilisant les éléments les plus fondamentalistes contenus dans un recueil de contes qui est appelé livre saint...

OK 13/12/2015 20:00

Mecreant ce terme sonne extremement pejoratif a mes oreilles....mettons qu'infideles est un peu plus respectueux terme que l'on vous attribue d'ailleurs ...qui a la verite Dieu seul le sait......PS Bravo pour ton conseil aux musulmans de quitter le Quebec exceente idee car il y a comme incompatibilite chronique.......

La jeunesse de l'Islam au Québec 08/03/2014 18:41

Bonjour
Merci pour vos encouragement. Mais mes efforts ont peu ou pas d'effets face à la machine gouvernementale du Canada et du Québec qui continue ses campagnes de séduction directement dans les pays musulmans pour attirer et piéger d'avantage d'immigrants.

Pierre Cloutier 08/03/2014 17:47

Moins il y aura d'islamistes au Québec, mieux ce sera. Continuez votre beau travail.

Georges 08/03/2014 16:52

Merci, vous avez toute ma reconnaissance :-)
"Ma priorité maintenant, tout en restant non lucratif, me servir de ce rayonnement pour informer et décourager mes frères musulmans d'immigrer ou de rester au Canada, particulièrement au Québec"

Anick Noel 23/02/2014 05:16

Ta un beau catalogue sur les islamophobe mais après avoir lu immigration/hijra ya de quoi l'être... Ça donne froid dans le dos!!!!

La jeunesse de l'Islam au Québec 23/02/2014 23:50

Phobie: En psychanalyse et psychiatrie le terme désigne une crainte déraisonnable dont la personne reconnait le caractère injustifié et dont elle souffre.

Pierre Cloutier 10/02/2014 20:32

Enfin, une bonne initiative.