La fascinante charte des valeurs

2 Avril 2014 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

La fascinante charte des valeurs

La Presse
(...) Ce qui est fascinant, c'est que le problème qu'appréhende Mme Bertrand, de même que la plupart des accommodements dits déraisonnables qui ont nourri le débat, surtout dans Le Journal de Montréal, ne seront absolument pas résolus par les balises de la charte.

Celle-ci interdira notamment les pratiques qui affectent la neutralité religieuse de l'État ou qui contreviennent au principe de l'égalité hommes-femmes. La piscine de l'immeuble? Privé, la charte ne s'applique pas. Le poignard sikh à l'école? Pas ostentatoire. La partie de sucre sans porc? Une décision d'affaires. Les fenêtres voilées du YMCA? Une entente privée, qui ne remet pas en cause l'égalité des sexes. Le turban sikh au soccer? Pas de menace à l'égalité hommes-femmes!

Et pour coiffer le tout, Mme Marois révèle maintenant que l'adoption de la charte pourrait nécessiter le recours à la clause dérogatoire, après avoir dit le contraire pendant des mois. Ça boucle la boucle. Ce débat, né dans la confusion, se conclut dans la confusion.

Source: http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/alain-dubuc/201404/01/01-4753544-pourquoi-pas-une-charte-des-baigneurs.php

Partager cet article

Commenter cet article