La nouvelle loi fédérale criminisera t'elle la retransmission des appels au meutre que diffusent les TVA et SRC de ce monde ?

3 Février 2015 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

Il semble que les grands médias ne sont pas visés par la nouvelle loi fédérale visant à criminaliser la promotion du terrorisme que le premier ministre Steven Harper à déposé vendredi. À mon avis les grands médias sont parmis les plus grands responsables de la promotion du terrorisme. À chaque fois que ÉI fait des appels au meutre, les médias les rediffusent presque 24h sur 24 en omettant pas d'y inclure les détails sur la manière dont l'EI propose ses partisants d'accomplir ces meutres. Même lors de l'attentat au marathon de Boston, les journeaux reproduisaient en détails et en image la façon dont était fabriquée une de ces bombes artisanale, un vrai cour 101 pour les intéressés. Il y a quelques semaines j'écoutais par hasar la radio de Radio-Canada et à l'émission La Sphère, ils expliquaient comment accéder à un réseau internet paralèle protégé par chiffrement tout en mentionnant qu'il y était facile pour monsieur madame tout le monde d'y faire des achats de toutes sortes de marchandises illicites, incluant faux papiers d'identité et armes... sans être repéré par les autorités. Le pire dans tout ça, c'est que les animateurs ne condamnaient rien de cette pratique, ils expliquaient seulement comment y parvenir.

Les médias offrent un bar ouvert aux déséquillibrés Il suffirait de rien pour que toutes ces informations mal saines transmises au grand publique par des grands médias finissent par tomber à nouveau à l'oreille et à la vue des nombreux autres désoeuvrés qui n'ont pas pris leurs médicamments à temps et qui sont à la fois sans emploi, sans famille et frustrés contre les gouvernements...

Le rejet des imams pacifistes Pendant ce temps là, un autre imam québécois très actif sur les réseaux sociaux et qui condamne depuis toujours le terroristes, s'est fait interdir l'entrée Europe et se fait injustement accuser ici sous le seul prétexte d'enseigner des choses contraires à leurs valeurs, soit l'Islam authentique. Paradoxalement, au lieu d'aider les rares imams qui condamnent activement le terrorisme, les autorités et les médias leurs mettent des bâtons dans les roues. 

Partager cet article

Commenter cet article