Haram de laisser son argent à la banque ?

27 Avril 2015 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

Haram de laisser son argent à la banque ?

Les fatwas sont nombreuses à réaffirmer le caractère illicite des banques occidentales. L'intérêt usuraire(Riba) est en islam un des pire péché, c'est même un péché qui a un degré pire que la fornication. Même des professeurs d'économie non-musulmans affirment que les grandes banques seraient à l'origine des pires problèmes de l'humanité.

François Morin, professeur de sciences économiques, dénonce la dictature de ces banques qui sont grandement responsables des politiques d'austérité qui frappent en ce moment le monde occidental, ces mastodontes financiers menacent la démocratie et prennent les États en otage. L'hydre mondiale : l'oligopole bancaire, Lux éditeur, 2015.

De même qu'il est haram d'emprunter à intérêt ou prêter à intérêt son argent, il serait aussi haram ou du moins réprouvé(makrouh) de simplement laisser nos économies dans un compte de banque même si il ne nous rapporte pas d'intérêt puisque nos économies, les banques s'en servent exclusivement pour les prêter à d'autres gens avec intérêts. Donc, leur laisser notre argent nous rend complices. De même pour les REER, les CELI et autre régimes d'épargne qui font de nous des complices de nombreux malheurs à l'humanité et des malheurs à nous même qui peuvent nous mener à l'enfer... (qu'Allah nous en préserve)

Mohammad a maudit celui qui traite de l'usure. De Jabir: Mohammad maudit le récepteur et le donneur d'ordre de la riba, celui qui l'enregistre et les deux témoins de la transaction et dit: «. Ils sont tous pareils [dans la culpabilité]» [Sahih al-Muslim, Sahih Al-Bukhari, Tirmidhi, Ibn Majah, Bahiqi et Musnad Ahmad]

Coran: Ceux qui mangent [pratiquent] de l'intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu'ils disent: ‹Le commerce est tout à fait comme l'intérêt› Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt. Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant; et son affaire dépend d'Allah. Mais quiconque récidive... alors les voilà, les gens du Feu! Ils y demeureront étern
ellement.

La solution la plus rapide et la plus accessible est d'abord sortir notre argent des banques et des caisses d'épargne, ensuite de l'investir dans le halal ou de la mettre dans des coffres de sécurité. Bien que utopique de nos jours, la vraie solution saine et halal serait d'abandonner les monnaies de papier, plastique ou de tôle qui ne valent rien pour revenir au pièces d'or et d'argent qui sont les seules monnaies qui ont toujours eu de la valeur et qui sont aussi les seules être conformes à la Sunna.

C'est Allah qui sait mieux!

Partager cet article

Commenter cet article