Pour le Canada c'est plu$ payant de perdre la guerre contre Daech que de la gagner

25 Mai 2015 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

Et si perdre ses guerres serait plus payant pour le Canada que de les gagner? Malgré sa technologie, son aviation, ses armes sophistiquées appuyées par l'écoute électronique, les satellites et les drones... en coalition avec des dizaines d'autres pays comme les USA et la France..., voilà qu'après sa première défaite contre les Talibans qui sont toujours aussi actifs en Afghanistant, l'armée canadienne se montre encore faible et perdante devant le groupe armé État-Islamique. C'est à se demander si le Canada et son armée ne font pas exprès pour tout le temps perdre.

Encore cette semaine, l'EI a facilement pris le contrôle d'une nouvelle ville importante en Syrie. C'est en plein jour, par une route désertique, sans rien pour se cacher, que la petite armée de l'EI a pu, sans que le Canada et la coalition tente de les en empêcher, entrer et prendre le contrôle de la ville de Palmyre, de son armée et de ses armes. Pourtant, Palmyre est une ville stratégique importante à la frontière de la Syrie et de l'Irak. Source: Le groupe État islamique s'empare de Palmyre et de la porte de l'Irak En réalité, attiser les conflits et les faire perdurer serait d'avantage payant pour le Canada, en particulier pour ses riches producteurs d'armes sans scrupules. Notons que l'EI est justement une proche menace pour l'Arabie-Saoudite, l'EI reproche entre autres à l'AS d'être l'allier des USA, ce qui n'est pas faux. Comme par hasard le Canada vient justement de vendre pour 15 milliard de dollars d'armes militaires à l'Arabie Saoudite, il s'agirait de son plus gros contrat depuis la deuxième guerre mondiale! Voir cet article publié dans LaPresse: Ces dictateurs qui s'arment au Canada

Difficile à croire mais perdre la guerre sur notre propre territoire serait aussi très payant pour les riches et grandes industries, Voyez comment aujourd'hui l'Allemagne et le Japon s'en sortent. Mais à quel prix? Les vrais perdants restent encore et surtout les populations civils et maintenant surtout les musulmans tués par millions puis quelques militaires morts ici et là-bas pendant que nous les millions de petits contribuables continuons par nos taxes à payer et à contribuer à tout ce carnage sans presque rien dire.

Partager cet article

Commenter cet article