Tony Blair reconnaît sa responsabilité dans l'essor de Daech

27 Octobre 2015 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

Tony Blair reconnaît sa responsabilité dans l'essor de Daech

Dans une interview à CNN, l'ancien dirigeant britannique présente ses excuses pour les justifications fallacieuses au déclenchement de la guerre en Irak et le lien avec le djihadisme.

Pour la première fois, Tony Blair reconnaît une part de responsabilité dans la situation actuelle en Irak et en Syrie. Jusqu'à présent, l'ancien premier ministre avait toujours défendu la légitimité de l'invasion de l'Irak par les troupes britanniques aux côtés des Américains en 2003. Dans une interview à CNN diffusée dimanche, il présente des excuses partielles pour les conséquences de cette décision et reconnaît le lien entre l'invasion de l'Irak et l'essor
de l'Etat islamique. (la suite dans le Figaro)

Aussi: Les « excuses » de Tony Blair pour la guerre en Irak, une « opération de communication »

Mais il manque encore les excuses de George W. Bush et de tous les autres chefs d'État de la coalition qui se sont joint à eux pour faire la guerre contre l'Irak et contre les autres pays de pétrole...

1re et 2e coalition : États-Unis (2003-2011 et 2014-en cours) Royaume-Uni (2003-2011 et 2014-en cours) Australie (2003-2009 et 2014-en cours) Pologne (2003-2008) Corée du Sud (2003-2008) Italie (2003-2006) Géorgie (2003-2008) Ukraine (2003-2008) Pays-Bas (2003-2005 et 2014-en cours) Espagne (2003-2004) France (depuis 2014) Canada (depuis 2014) (et autres...)

Et en plus, Stephen Harper devrait s'excuser d'avoir lui aussi contribué et provoqué pour rien la mort de centaines de milliers d'innocents, femmes et enfants, ainsi que de nombreux militaires canadiens, incluant indirectement les deux militaires tués cette année ici même au Canada.

En fin, ces chefs d'État, pourquoi ne pas tous les juger devant la Cour pénale internationale pour crime de guerre et crime contre l'humanité? Après, on pourrait tous les emprisonner à vie à Guantanamo! Au moins cette prison servirait à quelque chose de bien!

On peut toujours rèver.

Partager cet article

Commenter cet article