Des intervenants critiquent le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV) de Montréal

27 Octobre 2016 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

EXCLUSIF - Le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV)) de Montréal est souvent cité en exemple ailleurs dans le monde. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a même déjà dit être inspiré par celui-ci. Mais voilà que Radio-Canada a recueilli le témoignage d'anciens employés qui affirment que le directeur du centre les a incités à contrevenir à leur code de déontologie, en partageant des renseignements confidentiels obtenus auprès de personnes supposément radicalisées.

(...)

À cette étape-là [au début des activités du CPRMV], très clairement, on était un centre de délation beaucoup plus, on était un centre de répression beaucoup plus qu'un centre de prévention. Maintenant, avec le temps, je ne sais pas comment ça a évolué.

Moi, si j'étais un père, ce n'est pas au centre que j'irais pour dénoncer mon fils qui est en train de se radicaliser..

Partager cet article

Commenter cet article