Du porc caché dans le bœuf haché "Halal"de certains supermachés !

23 Mars 2017 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

Voir et écoutez la vidéo de cette enquête à l'adresse suivante :

http://www.tvanouvelles.ca/2017/03/23/du-porc-cache-dans-votre-buf-hache

C'est dans cette vidéo qu'on y mentionne le l'analyse d'ADN du contenu d'un emballage dit "Halal". 

 

Dans le milieu de la boucherie, on l'appelle «l'arnaque à la viande de porc». À l’insu des consommateurs, certains commerces mélangent au boeuf haché de la viande de porc, beaucoup moins chère.

L'émission Le Québec Matin a fait le test en achetant quatre paquets de boeuf haché dans quatre supermarchés. Les résultats sont étonnants : trois emballages de boeuf sur quatre contiennent de la viande de porc.

Analyse d’ADN

Pour percer les secrets du boeuf haché, le Groupe Environex a ouvert les portes de ses laboratoires pour la première fois aux caméras. Ses scientifiques sont les seuls à analyser l'ADN des aliments au Québec.

«Ce n’est pas normal de trouver de l’ADN de porc dans du bœuf haché, souligne le président d’Environex. Si on en découvre au-delà de la limite de détection, c’est dire qu’une personne a mis volontairement ou involontairement de la viande de porc dans le mélange de bœuf ».

D’ailleurs, les produits issus de la viande bovine seraient parmi les aliments les plus fraudés estime Samuel Godefroy, professeur en sécurité alimentaire à l’Université Laval. «Si le prix d’une denrée comme le bœuf monte, on peut prédire qu’il y aura des tentatives de fraudes beaucoup plus importantes», indique-t-il.

Se protéger de la fraude

Comment les consommateurs peuvent-ils éviter de tomber dans le piège? C’est difficile, soutient M. Godefroy.

«Il faut faire confiance en la marque ou faire confiance au commerçant pour l’instant». Il indique que les règlements pour lutter contre la fraude alimentaire sont actuellement inadéquats. «Il faudra éventuellement passer du mode réaction au mode prévention ».

Partager cet article

Commenter cet article