Inviter à Dieu

2 Janvier 2006 , Rédigé par Stéphan Lajeunesse Publié dans #Conseils pour les Nouveaux et les Prêcheurs

« Tu inviteras au chemin de ton Dieu avec sagesse et lumière, et débattra avec eux de la meilleure façon possible…» (16 :25)

 
Lorsque vous découvrez une chose précieuse dans votre vie, votre première réaction est de partager cette expérience avec vos amis et les gens que vous aimez. Lorsque vous découvrez la paix et le pouvoir de la « Soumission à Dieu », ce sentiment est presque impossible à contrôler. Vous êtes transporté et vous priez que tous ceux qui vous entourent s’engageront dans la même voie que vous.

Malheureusement, cet enthousiasme peut très vite tourner au désappointement, à la colère et même à une sensation d’isolement par rapport aux autres à mesure qu’ils ignorent ou critiquent votre message. Si vous vous retrouvez dans une telle situation, vous devez reprendre confiance en sachant que Dieu a prévu des conseils pour vous. Le Coran enseigne une belle façon de partager le message de Dieu avec les autres et aide à donner un sens aux différentes réactions auxquelles vous pourriez être confronté.

Vous devez d’abord comprendre le rôle que vous jouez en invitant à Dieu. Cette responsabilité ne doit pas être accompagnée de la pression et du stress occasionnés par le désir de guider ceux que vous aimez. Dieu est Le Seul qui puisse guider (2 : 272, 11 : 88). Dans le chapitre 28, verset 56 du Coran, nous pouvons lire :

« Vous ne pouvez pas guider ceux que vous aimez. Dieu est le seul qui puisse guider en accord avec Sa volonté, et en accord avec Sa connaissance de ceux qui méritent d’être guidés » (28 : 56 )

Par conséquent, vous êtes un simple instrument qui transmet l’information et montre la voie de Dieu aux autres en servant d’exemple. Vous ne devez pas vous blâmer ou être attristé par la réponse d’une personne à votre message. Si elle décide d’en faire fie, ce n’est pas vous qu’elle rejette, mais les révélations de Dieu (6 : 83, 18 : 6 ). Vous devriez plutôt vous focaliser sur la meilleure façon de faire passer l’information et plaire à Dieu dans ce processus. Le Coran vous donne exactement les outils dont vous avez besoin.

Lorsque vous invitez les autres, vous ne devez en aucun cas utiliser la force ou la contrainte (2 : 256). Dieu s’assurera que le voie droite est distincte de la voie fausse. Elever la voix, faire pression ou culpabiliser, ne rend pas le message de Dieu plus clair.

Votre responsabilité et d’inviter à la voie de Dieu avec sagesse et lumière (16 : 125). Si vous entrez dans un débat, restez calme et parlez de la meilleure façon possible. Elever la voix ne vous rend pas plus convaincant.

En fait, Dieu décrit ce ton comme étant aussi laid que le cri de l’âne (31 :19).

Si vous trouvez que la personne répond négativement, vous devez au contraire répliquer plaisamment. Pouvez vous imaginer l’exemple que vous montrez en répondant par des mots justes plutôt que des insultes ? Une telle réaction a le pouvoir de changer même un ennemi en ami (41 : 34).

La patience est un point très important de l’invitation à Dieu. Gardez à l’esprit que tout le monde n’appréciera pas comme vous le message de Dieu. Chaque personne possède un système de valeurs et de croyance différent. Certains comprendront le message de la Soumission rapidement et ne sont pas attachés à une croyance longtemps pratiquée ou une religion héritée de leurs parents. Imaginez simplement ce que vous ressentiriez si quelqu’un vous disait que la religion que vous pratiquiez jusqu’alors n’est pas sur le droit chemin.

Une personne aurait besoin de temps pour examiner sa croyance à la lumière des informations nouvelles que vous lui apportez. La meilleure chose que vous puissiez faire est d’offrir votre soutien, donner des encouragements et être disposé à répondre aux questions qui seront posées. Le premier jugement d’une personne peut évoluer.

Une personne peut critiquer ou nier vos informations dans un premier temps, puis progressivement apprécier certains aspects. Concentrez-vous sur les points communs et construisez à partir de là. D’après le Coran, la patience reflète une véritable force de caractère et une qualité que l’on atteint en faisant appel à l’aide de Dieu (16 : 127,42 : 43). Nous en apprenons sur cette qualité en 20 :130 : « Par conséquent, soyez patient faces à leurs dires, et louez et glorifiez votre Seigneur avant le lever et avant le coucher du soleil… »

La tolérance est une autre qualité que vous devez posséder en parlant aux autres (7 :199, 24 :22). Vous devez accepter les gens tels qu’ils sont et lorsque vous partagez avec eux le message de Dieu. La tolérance signifie que vous ne catégorisez pas les personnes comme incroyants, idolâtres ou hypocrites lorsque vous vous adressez à eux. Oui, leur croyance pourrait être complètement différente de la croyance en Dieu seul, mais vous devez être tolérants durant le processus.

Encore une fois, demandez-vous comment vous auriez réagit si la personne qui vous invitait à Dieu se montrait intolérante et vous jugeait. Il y a des chances que vous auriez tourné le dos et refusé de les écouter. Un bel exemple de cette qualité est donné est reflété par le verset 3 : 159 lorsque Dieu s’adresse au prophète Muhammad : « Ce fut miséricorde de Dieu que tu deviennes compatissant envers les autres. Si tu avais été dure et insensible avec eux, ils t’auraient abandonné… »

N’abandonnez pas ! Lorsque vous pressentez que la personne lutte et veut croire mais n’ose pas franchir le pas, restez avec eux. Rappelez les et encouragez les en restant un bon exemple ou invitez-les pour des occasions où ils peuvent sentir le soutien d’autres qui adorent Dieu Seul.

Ce support continuel est spécialement préconisé pour les membres de votre propre famille comme on peut le lire en 20 :132 : « Vous exhorterez votre famille à observer les prières de rappel, et persévérerez constamment en cela…. »

Bien entendu, certains signes évidents vous disent lorsqu’ils faut s’arrêter. Si la personne vous agresse verbalement ou vous menace, il est temps de s’en aller. Votre devoir est fait. Vous devez vous souvenir de ne jamais user d’insultes tel que mentionné en 73 :10 : « Et restez constant faces à leurs dires, et ignorez-les de la meilleure façon possible. » Le chapitre 109 donne les termes parfait à utiliser. Que gagnez-vous à catégoriser les gens ou à les condamner ? Dieu est l’ultime Juge et Il connaît leur destinée (6 : 62).

La meilleure des choses à faire est de continuer à donner le bon exemple et transmettre ainsi le message de Dieu sans user de mots. Vous donnerez cet exemple en suivant le chemin tracé par le Coran. Priez Dieu afin qu’Il guide ceux que vous inviterez et souvenez-vous que votre unique devoir est de faire circuler l’information de la meilleure façon possible. Si les gens font la sourde oreille, vous aurez fait votre travail en accord avec le plan de Dieu. Tel que mentionné dans le verset 41 : 33 : « Qui peut prononcer de meilleurs mots que celui qui invite à Dieu, s’attelle à la droiture et dit, « je suis de ceux qui sont Soumis ? »

Enfin, je vous laisse sur ce bel exemple de la façon dont Noah partage le message avec son peuple.

Il dit, « Mon Seigneur, j’ai invité mon peuple nuit et jour. Mais mon invitation n’a fait qu’augmenter leur aversion. Lorsque je les invite à être pardonné par Toi, ils placent leurs doigts dans leurs oreilles, se couvrent de leurs habits, insistent et deviennent arrogants. Je les ai ensuite invité publiquement, j’ai parlé haut et fort et je leur ai parlé en privé. J’ai dit, « Implorez le pardon de votre Dieu, Il est Miséricordieux. Il vous donnera une pluie généreuse. Et il vous procurera argent et enfants, vergers, et rivières. »(71 : 2-12)
Amir K.

Traduction Rokia D.

 

 

Voir aussi ces ces quelques articles ...




Partager cet article

Commenter cet article

yaz 06/11/2009 22:39


salam alikoum tous frères et soeurs, et bien en parlant de daawa (invitation de l'autre à l'Islam), je voulais vous faire profiter d'un ebook qui vas vous raccourcir le chemin, bon au moins ça
donne un coups de pouce qd même.


Il s'agit d'un travail de 17 grands chapitres sous forme d'un ebook (exe), " Même les morts en témoignent", je l'estime excellent outil pour inviter les non musulmans à notre religion, il est
également pour les musulmans un moyen de grande utilité pour comprendre le vrai fondement de leurs religion.

Il s'agit un ensemble bien concentré d'articles, vidéos, audios mais la chose nouvelle c'est qu'il est bien fait ( conception, richesse d'information ).

Il a été concu pour être le plus utile possible, et le plus facile pour la recherche des informations, et variment un non musulman ne pas peut s'y  perdre, il comprend les chapitres suivants
:

Allah, le message de l'Islam, le Coran, le prophète Muhammed, les droits de l'Homme en Islam, le statut de la femme en Islam, christianisme, Athéisme, Islam et terrorisme, Convertis, Devenir
musulman; Réponses aux désinformations, Spécial crise financière, Monde invisible, Palestine, Manipulation, Destinée.

Vraiment trés complet, je peux même dire que c'est un concentré d'outils de daawa.. ça aide beaucoups pour les prédicateur sur le net.

Vous pouvez le télécharger sur l'adresse :


http://www.archive-host.com/compteur.php?url=http://les-morts-en-temoignent.archive-host.com/eBook.exe

Que Dieu vous en récompense