L'Athé et l'Homme pieux avec sa barque

30 Décembre 2005 , Rédigé par Stéphan Lajeunesse Publié dans #Petites histoires et textes de sagesses

Un jour, un homme pieux et versé dans la science religieuse fit connaissance avec un athé. Parlant un peu de tout, ils sont arrivé a debattre sur l`existence de Dieu.

L`homme athé, sur de lui, demanda des preuves et des arguments solides pour croire en un créateur. Alors, le coyant décida de reparler de ce sujet un autre jour, en fixant la date et le lieu du rendez-vous. Et comme lieu de rencontre, il avait choisi l`autre cote de la rivière.
Le jour du rendez-vous arriva, et l`athé a du attendre un bon bout de temps avant qu`il ne vit son ami arriver dans une barque.

Dès que ce dernier acosta, il lui présenta ses excuses
Et commenca a lui expliquer la raison de ce retard:
« figute-toi, cher ami, que pendant que je cherchais un moyen pour traverser la rivière, j`appercu, soudain des planches de bois de differentes dimensions surgir de nullpart. Ces pièces étaient suivies par des centaines de boulons et de vis ainsi que des cordes et des ficelles. Le tout se posait pas loin de moi et s`assemblaient au fur et a mesure, jusqu`a l`epuisement de tous le materiel. »
« Et que vois-je devant moi? cette barque sur laquelle je suis venu au rendez-vous »


L`athé avec un large sourire lui dit “ voyons, tu te moques de moi. Comment une barque peut-elle se construire toute seule sans l`intervention de personne?”

“ Et bien, repondit le croyant, comment acceptes-tu le fait que des élements de la nature puissent s`assembler dans un univers ou sur une meme planete pour créer un monde bien ordonné, ou chaque élément joue un role indispensable et complémentaire, sans l`intervention d`un Créateur?”.

Partager cet article

Commenter cet article

auroredon 18/12/2010 14:39



S'il existe sur Terre un chao, c'est bien à cause de l'homme... C'est lui et lui seul qui détruit la nature pour satisfaire ses envies matérielle. Dieu nous a créé tout ce dont nous avons besoin,
mais l'homme veut toujours plus. Et c'est la nature qui finit par en payer le prix.



Jean Pierre 25/11/2010 15:40



Je suis simplement curieux de comprendre comment on peut qualifier d'ordonné le chaos qui existe naturellement dans la nature. Il est aussi facile de donner à Dieu le coté positif du hasard...