Le mérite des 10 (premiers) jours de Dhul-Hijja Et quelques règles se rapportant au sacrifice

2 Février 2006 , Rédigé par Stéphan Lajeunesse Publié dans #Fêtes


KHOUTBAH (DISCOURS DU VENDREDI)
Les dix jours de Dhoul-Hijjah - Télécharger



Traduit par Abou Younes - Dhul Qaada 1421

Distribuez cette article autour de vous car Allah dit :
«
Entraidez-vous au bon comportement et à la  piété, et ne vous entraidez pas au péché et à l’inimitié. » …
Et le Prophète Muhammad (Prière et salut sur lui) a dit : « Celui qui montre le chemin vers une bonne action, a la même récompense que celui qui la fait. » (Muslim, 4876)

Le mérite des 10 (premiers) jours de Dhul-Hijja
(12ème mois du calendrier musulman, le mois du Pèlerinage)

Allah dit (traduction du sens des versets) : «
Par l'Aube, et par les dix nuits. » [l’Aube, v. 1 et 2]
Ibn Kathîr - qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit : « Cela fait référence aux 10 (premiers) jours de Dhul-Hijja.»
Allah a dit aussi : «
… Et pour invoquer le nom d’Allah aux jours fixés… » [Le Pèlerinage, v. 28]
Ibn ‘Abbâs a dit à propos de l’explication de ce verset : « Ce sont les dix jours [de Dhul-Hijja]. »
Ibn 'Abbâs a dit aussi : « Le Prophète - Paix et salut d’Allah sur lui - a dit : « Il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours. » Les Compagnons dirent : « Même pas le Jihâd ? » Il dit :
« Même pas le Jihâd, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien (càd. qu’il y perdrait sa vie et sa fortune). » Rapporté par Al-Bukhârî.

Ce qui est recommandé de faire pendant ces 10 jours

Il est recommandé de faire des efforts dans les actes d’adoration comme la prière, le rappel d’Allah, les contacts avec la famille, les aumônes, le fait de recommander le bien et d’interdire le mal, selon ses possibilités. Il existe des textes qui donnent des précisions sur des actes à faire en particulier :

1-
Prononcer les formules de rappel : Dire « Allâhu Akbar » (Takbîr), « Lâ Ilâha Illallâh » (Tahlîl), « Al-Hamdu Lilâh » (Tahmîd), car selon le hadith d’Ibn 'Umar - qu’Allah l’agrée - le Prophète a dit : « Il n’y a pas de jours plus importants auprès d’Allah - exalté soit-Il - et au cours desquels les oeuvres sont plus aimées de Lui, que durant ces 10 jours. Donc, dans cette période, répétez les formules « Allâhu Akbar »,
« Lâ Ilâha Illa'llâh », « Al-Hamdu Lilâh ». » Rapporté par At-Tabarânî dans son Mu’jam ul-Kabîr.
Et l’imam Al-Bukhârî - qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit : « Ibn ‘Umar et Abû Hurayra - qu’Allah les agrée- allaient au marché pendant les 10 jours et ils répétaient « Allahu Akbar » et les gens répétaient derrière eux." (chacun pour soi, car il n’existe aucune preuve qui prouve qu’il faut dire cette formule en groupe, d’une seule voix).
Une formule acceptée est :
«
Allâhu Akbar, Allâhu Akbar, Lâ Ilâha Illa'Llâh...
Allâhu Akbar, Allâhu Akbar, Wa Lilâhil-Hamd.
»
Et Ibn ‘Umar répétait le Takbîr à Mina pendant ces 10 jours, après les prières, au moment de se coucher, dans sa tente, dans ses assemblées et lors de ses promenades. Il est recommandé de dire le Takbîr à haute voix, selon ce qu’ont fait ‘Umar, son fils et Abû Hurayra.
2- Le jeûne :  certaines femmes du Prophète - salut et prière d’Allah sur lui - rapportent : « Le Prophète - paix et salut d’Allah sur lui- jeûnait les 9 (premiers) jours de Dhul-Hijja, le jour d’Achoura, et trois jours par mois. » Rapporté par l’imam Ahmad, Abû Dâwûd et An-Nassâ’î.

3- Le jeûne du jour d’Arafat (9ème jour de Dhul-Hijja): le jeûne de ce jour est une Sunna confirmée pour celui qui n’effectue pas le pèlerinage, selon le hadith du Prophète - Paix et salut d’Allah sur lui : « J’espère la récompense d’Allah que ce jeûne efface tes péchés de l’année écoulée et ceux de l’année à venir. » Rapporté par Muslim.
4- Le Hajj et la ‘Umra : Abû Hurayra rapporte du Prophète - Paix et salut d’Allah sur lui - qu’il a dit :
« Accomplir la ‘Umra efface les péchés entre cette ‘Umra et la dernière, et un Hajj accepté (d’Allah) n’a d’autre récompense que le paradis. » Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.


Le Prophète a dit : « Que celui qui a les moyens mais ne sacrifie pas, ne prie pas avec nous. ». Et dans un autre hadith, le Prophète dit : « obligatoire pour chaque chef de famille de faire le sacrifice chaque année. »

Ibn al-Qayyim dit dans Zad al-Maad (1/54) : « Le jour du Sacrifice est le meilleur jour auprès d’Allah ».




Quelques règles se rapportant au sacrifice


Importance
,
Caracteristiques de la bête,
Moments,
Manière,
Histoire. 

Source: http://www.islamopedie.com/adorations/sacrifice/




 

Que faire lorsque l'Aïd coïncide avec un vendredi

Question:  Si l'un des deux `Aïd coïncide avec le vendredi (Joumou'a), doit-on faire la prière de Joumou'a (prière du vendredi) et assister à sa Khotba (sermon du vendredi) ce jour ou non? 

Réponse de cheikh ibn Baz -Qu'Allah lui fasse Miséricorde- :

Ce qui est légiféré pour les musulmans si l`Aïd coïncide avec un vendredi est d’accomplir la prière de l'Aïd ainsi que la prière de Joumou'a dans les mosquées où est célébrée la prière de Joumou'a (habituellement). Et, il est permis pour celui qui a assisté à la prière de l’Aïd de délaisser la prière de Joumou'a et de se contenter de la prière de Dhor, d’après les Hadiths suivants :

D’après Zayd ibn Arqam –qu’Allah l’agrée- : Le Prophète –prières et bénédictions d’Allah sur lui- a accompli la prière de l’Aïd puis a facilité le Joumou’a en disant : « Que celui qui veut accomplir la prière, l’accomplisse » [Rapporté par les cinq cheikhs sauf at-Tirmidhi, et authentifié par ibn Khouzayma]

Extrait de : « Majmou' Fatawa » de son éminence le cheikh ibn Baz - Volume 4, Page 504, Fatwa No. 556


Question:  Que faire si la fête coïncide avec le vendredi ?

Réponse de cheikh ibn ‘Othaymine -Qu'Allah lui fasse Miséricorde- :

Dans ce cas-là il faut effectuer la prière de la fête et celle du vendredi, comme le faisait le Prophète –prières et bénédictions d’Allah sur lui-. Puis ceux qui ont assisté à la prière de la fête peuvent être dispensés d’être présents à la prière du vendredi, par contre ils devront prier le Dhor, car c’est une prière prescrite à ce moment là, et on ne peut la délaisser.

 Epître : « Questions & Réponses concernant La Prière des 2 fêtes » du cheikh Mouhammad ibn Saleh el 'Outhaymine.

 

Hâtez-vous de réserver votre mouton pour l'Aïd !

Partager cet article

Commenter cet article