La position de l'Islam sur la Fête des mères

5 Mai 2014 , Rédigé par Lajeunesse Publié dans #Fêtes

 
''Lorsque les Européens se sont rendus compte que leurs enfants ne se comportaient plus correctement avec leurs parents et ne leur montraient pas le respect qu'ils méritent, ils ont décidé de déclarer une fête annuelle pour célébrer l'un ou l'autre parents afin que les enfants se reprennent... ''
  

 


Au nom d'Allah, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux

Louange à Allah, paix et salut sur Son Prophète.

D'abord, inutile de dire que tout bon musulman doit respecter ses parents, surtout sa mère. Il devrait s'efforcer d'être prévenant à leur égard, même s'ils ne sont pas musulmans. Ce que l'Islam réprouve c'est l'imitation des non-musulmans en marquant une occasion spéciale comme la Fête des mères d'une manière qui laisse croire que les mères ne méritent pas le respect et l'attention en dehors de cette journée. Si c'est pour faire de toute l'année la Fête des mères, alors l'Islam encourage vivement la célébration d'une telle occasion.

Certes, les savants musulmans ont des opinions partagées sur la question, mais nous allons tenter de vous donner les avis juridiques relatifs à cette question :
D'une part, le Sheikh Faysal Mawlawi, président adjoint du Conseil européen des Fatwas et de la Recherche, dit ceci :
"Montrer son affection à ses parents, surtout à sa mère, et les traiter avec tendresse est un acte d'adoration prescrit par le Coran et la Sunnah du prophète, paix et salut sur lui. Un tel comportement ne doit pas se limiter à un moment précis, c'est une obligation qui doit être observée en tout temps, comme tout le monde le sait.

Pourtant, de nos jours, la Fête des mères est plutôt considérée comme une pratique de l'Occident, qui l'a inventé et lui a attribué un jour et un nom. Ce jour là, les enfants se montrent reconnaissants envers leurs mères en leur offrant des cadeaux. Une pratique qui compte parmi les fêtes les plus importantes en Occident, alors que les musulmans n'ont pour toute fête que les deux Eid. Toute autre fête n'est rien de moins qu'une simple occasion ou un anniversaire et c'est le cas de la Fête des mères.

La Fête des mères implique qu'un enfant doit se montrer plus attentionné et redoubler d'efforts pour montrer sa gratitude à sa mère et il n'y a rien de mal en cela.

Toutefois, nous exprimons deux réserves à ce sujet. D'abord, sur la célébration de la Fête des mères, ensuite, sur le fait de limiter cette pratique à un jour précis, donnant l'impression que sur toute l'année, un seul jour est dédié à l'expression de son amour à ses parents.

Si nous arrivons à justifier ces deux points, alors il n'y aura aucun mal à considérer la Fête des mères comme une chance de prouver son amour à une mère.

Donc, nous allons prendre la Fête des mères comme prétexte pour insister sur nos devoirs envers nos mères, comme le prescrit l'Islam, parce que le respect aux parents est un des enseignements de l'Islam. Les musulmans en se conformant à cet ordre ne doivent jamais dévier des enseignements islamiques, ils doivent s'efforcer de suivre les manières islamiques et non celles des Occidentaux.

Par conséquent, ils ne devraient pas imiter les habitudes non-islamiques de l'Occident. Du point de vue de la jurisprudence, on peut dire que la célébration de la Fête des mères est un sujet controversé parmi les savants contemporains. Un groupe la considère Haram (illicite) en la qualifiant d'imitation aveugle des habitudes non-islamiques de l'Occident, tandis qu'un autre groupe la juge Halal (licite) à condition que cette démonstration de gratitude et de respect envers les parents ne se limite pas à une seule journée.


L'Arabe à tendance à suivre aveuglément l'Occident dans son habitude de célébrer la Fête des mères, sans essayer de comprendre la signification qui se cache derrière l'invention d'une telle fête.

Lorsque les Européens se sont rendus compte que leurs enfants ne se comportaient plus correctement avec leurs parents et ne leur montraient pas le respect qu'ils méritent, ils ont décidé de déclarer une fête annuelle pour célébrer l'un ou l'autre parents afin que les enfants se reprennent. Mais dans l'Islam, les mères doivent être respectées et choyées en tout temps, pas seulement une journée par an. Par exemple, quand un musulman sort, il embrasse la main de sa mère pour lui faire plaisir et rechercher sa bénédiction.

Un musulman ne doit pas laisser un fossé s'installer entre lui est sa mère, il doit lui offrir des cadeaux tout le temps. Cela signifie que les musulmans peuvent se passer de célébrer la Fête des mères. Contrairement à l'Occident, où il est courant pour certains enfants d'être indifférents aux états d'âme de leurs mères et encore pire, de les envoyer dans des maisons de retraite (les enfants n'ayant pas leur temps), la loyauté envers les parents en Islam, à côté de l'adoration d'Allah, est un devoir sacré.

Ainsi, Allah, le Tout Puissant dit : " Et Nous avons enjoint à l'homme de la bonté envers ses père et mère : sa mère l'a péniblement porté et en a péniblement accouché; et sa gestation et sevrage durant trente mois ; puis quand il atteint ses pleines forces et atteint quarante ans, il dit : Ô Seigneur ! Inspire-moi pour que je rende grâce au bienfait dont Tu m'as comblé ainsi qu'à mes père et mère, et pour que je fasse une bonne ouvre que Tu agrées. Et fais que ma postérité soit de moralité saine, Je me repens à Toi et je suis du nombre des Soumis."> (Al-Ahqaf : 15)

En méditant sur ce verset du Coran, on se rend compte qu'il insiste sur le droit des deux parents, mais à la lumière des versets suivants, on remarque qu'ils portent une attention toute particulière à la mère et à la compréhension des difficultés qu'elle traverse pendant sa grossesse et l'éducation de ses enfants.

Dans ce verset, Allah, le Très Haut, informe l'homme de la dette qu'il doit à sa mère depuis qu'il était à l'état de fotus jusqu'à ce qu'il grandisse progressivement et prenne de l'âge. Un enfant oublie d'habitude les douleurs dont sa mère à souffert pas sa grossesse. Donc, Allah, le Très Haut, attire son attention sur ces difficultés, en mettant l'accent sur le statut élevé de la mère en Islam.

               
"Allah, le Très Haut, est le plus savant.

Source: www.Islamiya.net

Voir aussi: Histoire et origine de la fête des Mères depuis la Grèce antique

 

Partager cet article

Commenter cet article

bonne fête maman 29/05/2016 10:57

Et l'Aīd al-Kabīr ?...

Pourquoi un seul jour pour glorifient la grandeur de Dieu?... c'est pour pas oublier aussi???

Temka 12/05/2017 13:20

C pour se rememoriser le sacrifice d abraham

Sonia 11/05/2015 22:52

The Bible commands us to honor our mothers everyday.

Sonia 11/05/2015 22:51

mother's day is a secular holiday ... a day put aside for family members to get together and thank their moms for their love and sacrifice for their families. My mom enjoys this day but it does not mean I do not honor her daily as the bible commands

Réjean Dagobert 10/05/2015 18:36

Completement disjoncté.

Jesse 10/05/2015 14:56

Moi, c'est quand vous parlez des savants de l'Islam que vous me faite le plus rire. Vous condamner tout mais absolument tout ce qui n'est pas musulmans et ensuite vous traiter le reste du monde de raciste et d'Islamophobe. Regardez-vous dans le miroir!

fatima 13/05/2014 18:02

salamoualikom youssef (stephan ), j'éspère que tts va bien pour toi ...ta tres vieille amie du maroc agadir :)))

Maodo Malick 11/05/2014 16:05

C'est juste du n'importe quoi en voulant interpréter que la fete des mères ne rime pas avec une bonne pratique de la réligion islamique. Je me demanderais meme ce que le prophète Mouhamed (PSL) aurait penser de vous et votre interprétation. C'est juste inaceptatble

La jeunesse de l'Islam au Québec 12/05/2014 04:16

Salamoualaikoum Maodo Malick
Un conseil, Évitez de suivre vos passions et suivez plutôt les avis des savants de l'islam. Et si vous êtes musulman, ne négligez pas l'importance du "Salamoualaikoum" lorsque que vous communiquez avec d'autres frères et sœur en islam.