Souper Levée De Fonds pour l'aide aux femmes et enfants musulmans en difficultés à Montréal

1 Décembre 2006 , Rédigé par Stéphan Lajeunesse Publié dans #Communiqués et Activités

Renforcement des habiletés De la famille musulmane

Conférencier : Ahmed Shehab

Samedi 2 Décembre 2006
À 18h30

Université McGill
3480 McTavish, Ballroom

Prix : $15- à la porte $20

«Un coup de main, une parole touchante, une lueur d’espoir. Ensemble, solidaires et unis dans la diversité de notre communauté»

AMAL (un mot qui signifie « espoir » en arabe), est une initiative communautaire locale qui fonctionne principalement grâce à ses bénévoles. Le Centre fut créé au début de 2002 lorsque des membres de la communauté musulmane de Montréal constatèrent un manque d’établissements sociaux répondant aux besoins spécifiques des femmes et des enfants de la communauté.

À ses débuts, le projet comptait sur une poignée de bénévoles, constituée de femmes au foyer, d’étudiants et d’infirmières, qui se rencontraient occasionnellement avec pour objectif commun de trouver des moyens pour rejoindre ces femmes qui vivent des difficultés et de la détresse et de leur donner une lueur d’espoir. Durant les deux premières années, ces bénévoles o­nt rencontré plusieurs centres d’hébergement pour femmes à Montréal en offrant leur aide aux femmes victimes de violence conjugale. Avec l’aide de la communauté, des paniers d’entraide contenant des vêtements pour la prière, des Corans et autres items furent distribués dans 14 centres d’hébergement pour que les femmes musulmanes y résidant puissent en faire usage. En plus de fournir de la viande halal, AMAL offre aussi les services de traducteurs au personnel de ces centres d’hébergement pour les aider à communiquer avec les femmes musulmanes qu’ils hébergent.

À travers ses efforts continus pour rejoindre les victimes de violence conjugale, AMAL ne cesse d’identifier de nouveaux besoins en matière de services sociaux qui répondraient aux nécessités spécifiques des femmes et des enfants. Parmi ceux-ci, notons de l’aide psychologique, de l’aide juridique, des services pour la famille et les jeunes, de l’accompagnement et du support pour les gens qui n’ont pas de réseau social, de l’aide pour subvenir aux besoins primaires (nourriture, logement, vêtements), et des activités sociales (Club Social Musulman pour Jeunes Filles, etc.). Avec la volonté de mettre en place ces ressources, un local fut loué en janvier 2004 pour établir le Centre AMAL. En juillet de la même année, AMAL Centre pour Femmes/Center for Women fut officiellement enregistré au Registraire des entreprises du Québec (REQ) à titre d’organisation à but non lucratif indépendante.

(source www.amalwomencenter.ca/ )

 

Partager cet article

Commenter cet article