L'armée canadienne recrute à la mosquée

11 Janvier 2007 Publié dans #Actualité

Des hauts gradés de la Défense nationale ont participé à la prière du vendredi à la grande mosquée d'Ottawa.

Les militaires y sont allés pour tisser des liens avec la communauté musulmane et pour tenter de recruter des musulmans au sein des Forces canadiennes.

La présence des hauts gradés a été bien reçue par certains fidèles, tandis que d'autres ont exprimé des réserves.

Profitant de la présence des militaires, le président de l'Association musulmane d'Ottawa, Bader Siddiqi, a fait part de ses inquiétudes au sujet de la mission canadienne en Afghanistan: « Je n'ai aucun problème à ce que des musulmans s'enrôlent dans l'armée canadienne. Mais j'aimerais bien que le Canada redevienne un pays plus neutre, et qu'il s'implique davantage dans des missions de paix. Pas de guerre. J'espère que le premier ministre Harper écoutera notre message. »

Plusieurs groupes sont sous-représentés dans l'armée canadienne. C'est le cas des femmes, des autochtones et des minorités visibles. Selon le dernier rapport de la vérificatrice générale, le nombre de recrues qui sont issues de ces groupes est en baisse. C'est notamment le cas des musulmans.

Plus de 1000 fidèles ont participé à la prière du vendredi. À peine quelques dizaines d'entre eux sont restés pour parler aux membres des Forces canadiennes.

Les recruteurs ont néanmoins jugé l'expérience satisfaisante. Et avec les intentions affirmées du gouvernement fédéral d'augmenter les effectifs militaires, cette expérience pourrait se répéter au cours de prochains mois.

(Source: www.radio-canada.ca)

 

Partager cet article

Commenter cet article