États-Unis - Un ex-musulman comme futur Président ?

17 Janvier 2007 Publié dans #Actualité

Présidentielle USA: Barak Obama se mesure à Hillary Clinton et John Edwards
Beth Fouhy
Associated Press
New York

En envisageant officiellement de briguer la présidence des États-Unis en 2008, le sénateur Barack Obama intègre le peloton de tête des candidats démocrates potentiels à l'élection aux côtés de deux autres figures du parti plus aguerries, Hillary Rodham Clinton et John Edwards. Mais chacun possède de sérieux atouts.

L'entrée en course semble imminente pour Hillary Clinton, 59 ans, qui jouit d'une longueur d'avance, avec plus de 14 millions de dollars (10,8 millions d'euros) en banque pour la campagne, un imposant carnet d'adresses de sympathisants et une équipe de conseillers bien rodés, parmi lesquels son époux et ancien président lui-même (1993-2001), Bill. Aucune femme n'a encore dirigé la Maison-Blanche.

L'ancien sénateur de Caroline du Nord John Edwards, 53 ans, investi par les démocrates pour la vice-présidence en 2004, avec John Kerry qui réfléchit à un nouvel essai en 2008, dispose, lui, de temps pour faire campagne et se montre combatif. Bien que favorable en 2002 au recours à la force en Irak, il tente de se démarquer de ses rivaux potentiels dans ce dossier et a récemment appelé ceux qui siègent au Sénat à bloquer le financement du renfort militaire en Irak (21.500 hommes) prévu par le président Bush.
Ni Hillary Clinton, ni Barak Obama ne se sont encore prononcés sur cette suggestion. Interrogé dimanche à la télévision américaine, Barak Obama, s'est contenté d'évoquer «un très grand scepticisme du Congrès et du peuple américain au sujet du plan» Bush.
Agée de 45 ans, l'étoile montante du Parti de l'Ane affiche deux ans d'expérience au Sénat et une bonne dose de célébrité politique due au succès de ses livres, à des photos volées en maillot de bain dans des hebdomadaires, à son statut de favori de l'influente Oprah Winfrey, animatrice de télévision populaire, à un physique avantageux et au fait que, fils d'un Kényan noir et d'une Américaine blanche, il pourrait devenir le premier président noir des États-Unis.

«Barak forme une catégorie unique: il est jeune, frais, excitant et possède la capacité d'insuffler de l'énergie au parti», estime Donna Brazile, militante démocrate de longue date qui a dirigé la campagne électorale d'Al Gore pour la présidentielle de 2000. Cependant, ajoute-t-elle, «les gens admirent le fait qu'Edwards parle de pauvreté, un sujet qui doit figurer au programme national; et Hillary Clinton tutoie tout le monde en Amérique tout en figurant constamment au palmarès des femmes les plus admirées du pays».

 
En outre, l'ex-Première dame ainsi que l'ex-sénateur sont exposés depuis des années, expérience qui ne fait que commencer pour l'élu noir de l'Illinois. Mme Clinton, qui le trouve «extra», n'a pourtant pas manqué de souligner son manque de «bouteille»: «je crois que ce qui est important est que, quel que soit le prochain président, il soit immédiatement opérationnel.»

Quant à l'électorat noir, il n'est pas acquis à Barak Obama: les époux Clinton bénéficient d'un fort soutien de cette catégorie et l'accent mis par John Edwards sur la lutte contre la pauvreté joue aussi en sa faveur. Lors d'une conférence sur les droits civiques la semaine dernière, les célèbres pasteurs noirs Jesse Jackson et Al Sharpton ont d'ailleurs applaudi M. Edwards mais apporté un soutien mesuré à une possible candidature de M. Obama.

_______________________

Barack Hussein Obama est né le
4 août 1961 à Honolulu, Hawaii. Ses parents sont alors de jeunes étudiants. Son père, économiste et musulman, est d'origine kenyane, de l'ethnie luo alors que sa mère est une descendante de Jefferson Davis, le président des États Confédérés d'Amérique. Elle est également d'ascendance cherokee. "Barack" signifie "béni" en Arabe et Swahili.

Ses parents divorcent alors qu'il n'a que deux ans. Son père repart au
Kenya et ne reverra qu'une seule fois son fils avant de mourir en 1982. Sa mère se remarie avec un étudiant originaire d'Indonésie et la famille emménage à Djakarta
où Maya, la demi-s?ur de Barack Obama, naitra.

A l'âge de 10 ans, Obama revient à Hawaii vivre chez ses grands-parents pour s'assurer une meilleure scolarité qu'en Indonésie. Plus tard, sa mère le rejoindra. Il est d'ailleurs scolarisé à l'école Punahou, une prestigieuse académie où fut inscrit autrefois la famille royale d'Hawaii.

Après le lycée, Obama étudie deux ans au Collège occidental de
Californie avant d'entrer à l'Université de Columbia à New-York
. Il est diplômé en science politique et en relations internationales.

Il commence une carrière professionnelle dans les finances, s'installe à
Chicago et se convertit au christianisme.

(Source: wikipedia.org)

Partager cet article

Commenter cet article