Canada : condamnée à apprendre l’islam pour avoir arraché un voile

27 Novembre 2011 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

Une femme qui a plaidé coupable d’agression pour avoir tiré le voile facial d’une musulmane dans un centre commercial de Mississauga en Ontario a reçu une sentence suspendue vendredi.

Rosemarie Creswell [photo] a plaidé coupable d'agression après que la caméra de sécurité du centre commercial l’a montrée en train d’arracher le voile facial traditionnel d'Inas Kadri, appelé niqab, au Centre Sheridan de Mississauga en août 2010. Kadri était accompagnée de ses deux jeunes enfants au moment de l’attaque.

Kadri affirme que deux femmes se sont approchées d’elle et que l’une d’elles a commencé à l’admonester. «Elle a critiqué ma religion, mon voile facial et ma présence au Canada», a déclaré Kadri à l’émission Metro Morning sur la radio de CBC vendredi. «Ce fut un choc».

Le juge Ian Cowan a condamné Creswell à une peine avec sursis et à un an de probation et de service communautaire. Cela signifie qu’elle aura un casier judicaire mais qu’elle ne sera pas emprisonnée. «À quoi pensiez-vous… », a-t-il dit. On ne peut pas tolérer que des gens soient agressés à cause de leur différence».

Le juge a proposé que Creswell accomplisse une partie de ses travaux communautaires dans une mosquée locale afin d'en apprendre davantage sur l’islam.

Source : Niqab assault case ends in suspended sentence, CBC, 25 novembre 2011. Extrait traduit par Poste de veille

http://www.cbc.ca/news/canada/toronto ... 11/25/niqab-sentence.html




Prescrire un peu d'éducation islamique aux islamophobes en général, serait que bénéfique pour la sécurité individuelle et nationale.

Si non, on risque bientot de voir...
Une version québécoise du dernier terroriste islamophobe norvégien

Par contre, même en tant que musulman, je ne suis pas d'accord avec cette décision du juge de contraindre cette mécréante à en apprendre d'avantage sur l'islam. D'ailleur, il est écrit dans le Coran, au sujet des mécréants: ''Nulle contrainte en religion!'' [Sourate al-Baqqara: 256].


Partager cet article

Commenter cet article