Des immigrants d'origine maghrébine en lice pour les municipales à Montréal le 1er novembre

27 Octobre 2009 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec Publié dans #Politique

APA-​Mon­réal (Ca­na­da) La grande mé­tro­pole ca­na­dienne, Mont­réal pour­rait ac­cueillir au sein de son Conseil mu­ni­ci­pal ses pre­miers élus d'ori­gine magh­ré­bine lors des élec­tions pré­vues le 1er no­vembre 2009.

Sept can­di­dats ori­gi­naires du Magh­reb selon le dé­compte fait par l'Agence de presse "Média Mosaïque" vont faire le saut en po­li­tique mu­ni­ci­pale en bri­guant le poste de maire ou de conseiller de ville.

Quatre des sept can­di­dats Sli­mane Bah (Conseiller de ville-​​An­jou), de Fouad Ze­rhoun­li (mai­rie-​Saint Laurent), Mo­ham­med Ben­za­ria (conseiller de ville/Saint-​​Laurent), Saïd Gou­li­mi (conseiller de ville/Mont­réal-​Nord), Souad El Haous (conseillère/Saint-​​Léo­nard) s'alignent pour le compte du parti po­li­tique dé­nom­mé "Pro­jet Mont­réal".

Louise Harel prin­ci­pal chal­len­ger du maire sor­tant Gé­rald Trem­blay pour­ra comp­ter sur ses rangs les can­di­dates Souad Bou­nak­la (conseillère de ville-​​An­jou), Najat Bou­gha­ba (conseillère/Saint-​​Léo­nard) pour le compte de "Vi­sion Mont­réal" alors que le der­nier can­di­dat Latif Zhaki se po­si­tionne pour être élu à la mai­rie de Pier­re­fonds/Rox­bo­ro.

Mal­gré la di­ver­si­té des for­ma­tions qui les ac­cueillent, ces can­di­dats se pré­sentent sous la ban­nière du
Congrès Magh­ré­bin du Qué­bec.

L'im­pli­ca­tion de can­di­dats d'ori­gine magh­ré­bine dans la po­li­tique au Ca­na­da est sou­li­gnée comme une ma­nière pour les com­mu­nau­tés fortes de se faire re­pré­sen­ter dans les ins­tances dé­ci­sion­nelles qui prennent ra­re­ment en compte la pré­oc­cu­pa­tion des mi­no­ri­tés si fortes soient elles.


Source:
http://www.afriqueavenir.org/2009/10...-1er-novembre/



PS: Voir les commentaires plus bas pour connaître la position de l'Islam à propos de la démocratie et de ses élections...

Partager cet article

Commenter cet article

Lajeunesse 02/11/2009 17:14


Salam,

Aucun parmis eux n'a été élu.

Voir: http://resultats.election-montreal.qc.ca/resultats-sommaires.fr.html?dt=1257168639336


Wa salam,


Lajeunesse 31/10/2009 03:17



Salamoualaikoum,


Ne pas voter!
http://www.ledevoir.com/2007/03/23/136345.html?fe=594&fp=192256&fr=10636



Wa salam,



Lajeunesse 28/10/2009 22:32



Salamoualaikoum,

Des avis divergeants sur la question
http://www.salafs.com/modules/news/article.php?storyid=10150&keywords=voter

-La participation du musulman à des élections organisées par des non musulmans.

-Les musulmans peuvent-ils voter pour les mécréants les moins mauvais ?.

-la position de l’Islam par rapport à la participation de la femme à des élections  .



Et finalement,

l'Obligation d'accomplir la Hijrah en quittant les pays de polythéisme et de mécréance. Par Sheikh Albani (rahimahullah)
http://convertislam.free.fr/la-hijra/Obligation_Hijra_Shaikh_Albani.pdf


 


 


 





Wa salam,



Apocalupsis (de mejliss) 28/10/2009 02:10


Salam 'alaykoum,

Aux prochaines élections,

1) je propose aux musulmans qui craignent vraiment Allah Ta'ala de ne pas participer au système politique des kouffars, qui est fruit d'une pure construction de l'esprit, soumise aux passions les
plus perverses et en contradiction avec la shari'ah, et dont les principes, strictement conventionnels, changent comme les feuilles du calendrier;

2) je propose aux groupes de bid'ah qui instrumentalisent le politique pour propager leurs égarements de ne pas infiltrer les partis politiques, les syndicats, les groupes féministes, les
universités, les commissions scolaires, les médias, le gouvernement, les groupes de défense de toute sorte;

3) je propose aux musulmans qui craignent vraiment Allah Ta'ala de revenir à l'exemple du Prophète Muhammad (salla Allah 'alayhi wa salam) et des Sahâbah.

4) je propose aux groupes de bid'ah et à leurs imâms de ne pas propager dans leurs mosquées, dans leurs écoles, dans leurs centres culturels, dans leurs médias des messages servant à attiser la
haine ou faisant l'apologie de la violence, du terrorisme et des attentats-suicides, ici et ailleurs. Ni de financer, directement ou indirectement, les groupes terroristes, notamment à travers les
organismes de bienfaisance leur servant de paravents;

5) je propose aux musulmans qui craignent vraiment Allah Ta'ala de faire de leur vêtement et de leur apparence des actes permanents d'adoration, de piété et de chasteté envers Allah seul, et non
des instruments politiques, des habits pour plaire aux kouffars, des objets de mode, des parures servant à l'ostentation;

6) je propose aux groupes de bid'ah de s'afficher sous leur véritable jour et de ne pas chercher à leurrer les non musulmans et les ignorants parmi les musulmans quant à leurs véritables
intentions. Qu'ils ne cachent non plus la réalité de la shari'a parce qu'ils ont peur de faire fuir les non musulmans et ceux parmi les musulmans dont la foi est faible. Vraiment, c'est là une très
mauvaise façon de faire! Faites confiance en Allah qui les guidera dans sa voie droite de la meilleure façon qui soit;

7) je propose aux musulmans qui craignent vraiment Allah Ta'ala de ne pas succomber aux tentations de la dunyâ, de ne pas vendre leur religion pour du confort, pour des biens matériels, pour de la
sécurité, pour du prestige social, etc., car le jour du Jugement dernier, tout cela ne leur servira pas.

8) je propose aux groupes de bid'ah de cesser de tromper les gens en enrobant leur discours d'idées et de concepts innovés empruntés à la sociologie, à la psychologie, à la psychanalyse, à la
science, à la philosophie, à la littérature, aux sciences politiques, etc. La parole d'Allah n'a nul besoin de fards de la sorte. Présentez-là dans sa simplicité et dans sa vérité, comme elle a été
révélée;

9) je propose aux musulmans qui craignent vraiment Allah Ta'ala de ne pas se préoccuper de ce que penseront d'eux les mécréants et les hypocrites parmi les musulmans, et de ne pas chercher à se
faire aimer d'eux en corrompant les bases de leur religion, car seule la satisfaction d'Allah est au-dessus de tout et est à rechercher en tout temps et en tout lieu;

10) je propose aux groupes de bid'ah de se repentir sincèrement de leurs égarements, de s'éloigner de tout ce qui peut conduire au shirk, de faire preuve de justice et d'appeler les gens au
Tawhîd.


'Alaykoum salam.


Montréalais 28/10/2009 01:50



Bismillahir-Rahmanir-Rahim

As-Salamou 'Alaikoum

En ce qui nous concerne, par rapport à l'Islam, c'est que le prophète
nous a dit :


لن يفلح قوم ولوا أمرهم امرأة
رواه البخاري


« Allah ne donnera jamais le succès à un peuple qui place une femme comme dirigeant de
leurs affaires »
Rapporté par Al-Boukhari


Voici donc les contradictions qu'elle et ses semblables commettent en se présentant aux élections :

1-La démocratie est un système opposé aux fondements de l'Islam et il est donc interdit d'y participer, pour un homme ou pour une femme. (Voir ceci)

2-Cela implique qu'elle devra prendre le Taghout comme juge, c'est à dire les lois faites par l'homme qui sont contraires à la loi d'Allah. Ce qui est une forme de Koufr mineur ou majeur selon
l'état de la personne qui le fait! Et cela est donc très dangeureux car quelqu'un risque de sortir de l'Islam de cette manière.

3-Il y a une interdiction très claire et explicite de notre prophète Mohammad sur le fait qu'une femme soit dans une position de pouvoir. Les savants sont tous d'accord sur cela. Bien sur les gens de Bid'ah, comme les Ikhwaans, rejètent ce Hadith authentique
rapporté par l'Imam Al-Boukhari dans son Sahih, parce qu'il contredit leurs intérêts politiques.

4-Sans oublier qu'elle devra se mélanger aux hommes et cela est interdit sans le moindre doute! Mais les gens de Bid'ah se le rendent Halaal et cela est un des exemples de leur compréhension
"contextualisé" de l'Islam, qui consiste à déformer le sens de tout ce qui est dans le Qor'an et dans la Sounnah pour l'interpreter selon leur passions et leur désirs. (Lire ceci)

Bien sur il y en a beaucoup d'autres, mais ces quelques points devraient suffirent!

Elle parle à 7 min 20 dans l'émission suivante et au nom du féminisme :

http://www.radio-canada.ca/audio-vid...12121215_1.asx


(...Najat Boughaba, était la porte parole du Congrès Islamique Canadien (pour imiter les juifs qui ont le CJC et je ne sais pas de quel droit ils se déclarent « congrès » islamique?). Ce
groupe, le CIC tout comme le FMC (Forum Musulman Canadien) sont des groupes connues pour leur tendances Ikhwaniyyah (la secte des Frères Musulmans fondée par le Soufi Hasan Al Banna) et pour leur
alliance avec les Shi’ahs Rafidahs! Donc c’est clair qu’on ne peut pas espérer grand chose de la part ces gens, en ce qui concerne la défense de l’Islam et des musulmans! En passant, c’est une
des femmes parmi le groupe de femmes qui sont parties au village de Hérouxville pour parler aux hommes et leur donner du thé et des Baklavas! Ça en dit beaucoup sur le genre de groupe « Islamique
» dont il est question.

Elle est docteure en littérature française et elle devrait se limiter à son domaine, car ce qu’elle dit quand elle parle de l’Islam montre un grand manque de sagesse et se savoir. Au lieu de
prendre la défense de l’Islam et de la vérité et de répondre à ces fausses accusations qui étaient lancés contre les musulmans au sujet du voile, elle s’est portée à la défense du discours des
féministes égarées (elle en fait partie comme elle le dit elle-même) et du combat pour les droits de la femme non-musulmane!...) Extrait du texte La pression et la
contre-pression ICI.

Wallahou A'lam!

Salam!