''La justice n'existe pas'' affirme une ex juge québecoise

10 Juillet 2011 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

Juge Andrée Ruffo, justice et équité existent-ils?

La juge Andrée Ruffo a été invité à une émission de radio du 98,5 FM. Elle a soulevé des points importants qui ne passe pas inaperçu. Parce qu’Andrée Ruffo a été juge, elle connaît le système de justice. Parce qu’Andrée Ruffo a jugé des causes et a pris position dans tout ce qui touche les enfants.

La juge Andrée Ruffo commence par nous dire que la justice n’existe pas. Ouf! Rien pour nous rassurer ou nous réconcilier avec notre système judiciaire. La juge Andrée Ruffo continue en affirmant que des procès avec juré ne devrait même pas exister. Parce qu’un citoyen ne peut pas comprendre toutes les subtilités de la loi. Le citoyen n’a pas été formé pour cela et n’a pas l’expérience nécessaire pour faire un travail juste et équitable.

Finalement, la juge Andrée Ruffo souligne que la qualité de l’avocat que nous engageons pour nous représenter fait toute la différence dans le verdict. C’est donc dire qu’il y a une justice à deux vitesses. Si tu as l’argent pour être bien représenté, les chances sont de ton côté. Si tu es pauvre, oublie la justice.

Et Guy Turcotte était cardiologue. Financièrement aisé. Guy Turcotte a pu se payer la firme d’avocats Poupart, Dadour, Touma et Associés. Je ne connaissais pas cette firme d’avocat. Mais la juge Andrée Ruffo les connaît bien. Elle a souligné que dès le début du procès, quand elle a su que c’était Me Pierre Poupart qui défendait Guy Turcotte, elle était déjà convaincu que Guy Turcotte serait innocenté. Parce qu’Andrée Ruffo reconnaissait Me Pierre Poupart comme un excellent avocat.

Source: http://raymondviger.wordpress.com/2011/07/08/proces-guy-turcotte-verdict-non-coupable-cardiologue-guy-turcotte-isabelle-gaston/



À lire aussi:


> 31 motards libérés de prisons et de toutes accusations. Ce sistème de justice dit ne pas avoir le temps de les juger.



Partager cet article

Commenter cet article