Musulmanes et non-voilées - Au Québec plus qu’ailleurs, le port du voile serait une question de choix

8 Mai 2012 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec Publié dans #Le voile et la femme musulmane

www.ledevoir.com
Caroline Montpetit
Bochra Manaï fait partie de la grande majorité des musulmanes québécoises qui ne portent pas le voile : une majorité silencieuse trop souvent oubliée dans le débat qui entoure le port du foulard.


Selon Frédéric Castel, professeur à l’UQAM qui a étudié la sociologie du voile en Occident, les femmes voilées sont très minoritaires dans l’ensemble des femmes musulmanes du Québec. « Et si on peut dire que toutes les femmes fondamentalistes le portent, on peut aussi constater que les trois quarts des femmes qui le portent ne sont pas fondamentalistes », dit-il.

Le chercheur a d’ailleurs observé des variations intéressantes dans le port du voile en fonction de l’origine des musulmanes québécoises. Le voile au Québec, dit-il, « est répandu chez les femmes chiites d’origine libanaise alors qu’il est marginal chez les femmes chiites d’origine iranienne, constate-t-il. Chez les immigrées, le voile régresse rapidement chez celles qui... (lire la suite)



À lire aussi...

>L'animatrice Isabelle Maréchal soutient la position de l'Islam sur voile




Partager cet article

Commenter cet article