Quelques clarifications au sujet des minarets‏

2 Décembre 2009 , Rédigé par YoussefStefa Publié dans #Actualité

Bismillahir-Rahmanir-Rahim

As-Salamou 'Alaikoum

La mosquée du prophète (Sallallahou 'Alaihi wa sallam) n'a jamais eu de minaret. Ce n'est pas un élément obligatoire dans une mosquée. Certains savants considère même que c'est une chose qui vient de l'imitation des chrétiens et que c'est un gaspillage inutile d'argent. Le prophète (Sallallahou 'Alaihi wa sallam) à même avertit qu'un des signes du jugement dernier est que les gens allaient compétitionnés dans l'embellissement des mosquées. Sheikh Al-Albaani à parler de ce sujet dans son livre Al-Ajwibatou An-Naafi'ah, il a dit que Bilaal (Radiyallahou 'Anhou) faisait le Adhaan sur le toit! Or, le but du Adhaan est de rappeler aux gens l'entré du temps de la Salat et le Minaret à pour but de faire en sorte que la voix soit capable d'être entendu plus loin! Alors à quoi servent les minarets si on ne les utilisent pas pour le Adhaan! C'est du gaspillage d'argent! Si au moins les musulmans faisaient le Adhaan à voix haute dehors au lieu de le faire à l'intérieur de la mosquée, ce qui est une Bid'ah comme l'explique le Sheikh Al-Albaani et d'autres savants! Bref il y a beaucoup de chose à dire sur ce sujet!

On a juste à observer la simplicité de l'architecture de la Ka'bah à Makkah, qui à été construite par Abraham ('Alaihis-Salam) pour comprendre que ce qui compte, ce n'est pas les décorations et les belles parures et calligraphies qui font vivre une mosquée, mais c'est plutôt les hommes qui prient dedans!

Si les coeurs des hommes et des femmes qui prient dans ces mosquées ne sont pas rempli d'amour du Tawhid et de la Sounnah et de haine pour le Shirk et la Bid'ah et s'ils ne sont pas illuminés par la science de la révélation et qu'on n'y invite pas à la vérité, ces mosquées restent des mosquées mortes, comme c'est le cas pour la plupart des mosquées de la ville de Montréal, malheureusement!

Il faut donc retourner à l'exemple du prophète (sallallahou 'Alaihi wa sallam) et des Salafs Saalihs pour comprendre le vrai rôle de la mosquée et comme disait le Sheikh Mouqbil (rahimahoullah) aux gens de la Sounnah : « Distinguez-vous des gens de Bid'ah et de Hizbiyyah, faite vous des mosquées séparées, même si ce sont des mosquées en bois!» Ou quelque chose de ce genre! Et il a raison (rahimahoullah). Car les gens de Bid'ah font mourir la Sounnah! Et une mosquée dans laquelle il n'y a pas l'enseignement de la 'Aqidah des Salafs et l'invitation au Tawhid et à la science et dans laquelle il n'y à pas de combat contre le Shirk et la Bid'ah est une mosquée morte! Même si elle a la plus belle architecture et les plus belles décorations. Les mosquées deviennent des musées pour les touristes, pas des mosquées vivantes! Allahou Mousta'aan! Pendant que d'autres bâtissent des mausolées et des oratoires sur les tombes de ceux qu'ils considèrent "saints" dans les pays musulmans! Et qu'ils font des pèlerinages à ces tombeaux et appellent à l'adoration des morts! Les mosquées pendant ce temps sont négligées!

Voici les paroles de Sheikh Al-Albaani au sujet des minarets :

والذي تلخص عندي في هذا الموضوع ؛ أنه لم يثبت أن المنارة في المسجد كانت معروفة في عهده صلى الله عليه و سلم ، ولكن من المقطوع به أن الأذان كان حينذاك في مكان مرتفع على المسجد يرقى إليه كما تقدم ، ومن المحتمل أن الرقي المذكور إنما هو إلى ظهر المسجد فقط ، ومن المحتمل أنه إلى شيء كان فوق ظهره كما في حديث أم زيد ، وسواء كان الواقع هذا أو ذاك ، فالذي نجزم به أن المنارة المعروفة اليوم ليست من السنة في شيء ، غير أن المعنى المقصود منها – وهو التبليغ – أمر مشروع بلا ريب ، فإذا كان التبليغ لا يحصل إلا بـها ، فهي حينئذ مشروعة ؛ لما تقرر في علم الأصول : أن ما لا يقوم الواجب إلا به ؛ فهو واجب  و لكن ترفع بقدر الحاجة .   غير أن من رأيي أن وجود الآلات المكبرة للصوت اليوم يغني عن اتخاذ المئذنة كأداة للتبليغ ،ولا سيما أنـها تكلف أموالاً طائلة ، فبناؤها والحالة هذه – مع كونه بدعة ، ووجود ما يغني عنه–  غير مشروع ؛ لما فيه من إسراف و تضييع للمال ، ومما يدل دلالة قاطعة على أنـها صارت اليوم عديمة الفائدة ؛ أن المؤذنين لا يصعدون إليها البتة ، مستغنين عنها بمكبرات الصوت .

Ce qu'il dit (rahimahoullah) en résumé c'est que les minarets n'étaient pas présent à l'époque du prophète (Sallallahou 'Alaihi wa sallam) et que c'est un gaspillage d'argent. Surtout que plus personne ne monte en haut pour faire le Adhaan, c'est donc devenu inutile. Et encore plus depuis l'invention des haut-parleurs.

Qu'Allah nous facilite et nous aide à réformer l'état de nos coeurs et l'état de nos mosquées!

Salam!

Wallahou A'lam

Abou Hammaad Sulaiman Al-Hayiti

Partager cet article

Commenter cet article

YoussefStefa 11/12/2009 04:35



Un Suisse non-musulman construit un minaret pour protester.


http://www.rue89.com/2009/12/09/suisse-jai-construit-ce-minaret-pour-protester-129353


La résistance s'organise en Suisse après l'interdiction décidée par référendum de construire des minarets. Témoignage.





Il est suisse, il s'appelle Guillaume Morand, il n'est pas musulman, il est propriétaire de la chaîne de magasins de baskets Pomp it up et il vient de construire un minaret sur le toit du siège
de son entreprise à Lausanne pour manifester son opposition à l'interdiction de construire des
minarets, décidée par 57% des votants lors du référendum organisé en Suisse le 29 novembre :



« Evidemment que ce minaret n'est pas un vrai minaret car il n'y a pas de mosquée en dessous. Mais il est très visible car il est sur l'axe le plus fréquenté de la Suisse romande. (…) Ce
minaret, on l'a construit pour protester. (…) Il y a une première partie en pierre, après il y a une partie ronde en tuyau PVC et le chapeau est fait de bois décoré couleur or. »
(Ecouter le son)


 



































 


 



« Vous avez le même problème avec Sarkozy »


Une provocation ? Oui. Clairement. Car « le débat commence à s'amplifier », alors qu'en Suisse la communauté musulmane ne compte que 400 000 personnes sur 7,6 millions d'habitants
et « personne avant cette votation ne savait qu'il y avait des minarets et tout le monde s'en foutait ». Il n'y a que quatre minarets, « c'est-à-dire que le problème n'existait
pas » :



« Le fait que le parti d'extrême droite, l'UDC, ait lancé cette initiative, ça a créé un faux problème qui n'aurait jamais eu lieu d'être. (…) Maintenant, le débat dérive. Comme vous avez
le même problème avec Sarkozy qui reprend les thèses du Front national, on a le PDC, un parti démocrate-chrétien, qui veut pousser le débat et interdire la burqa, obliger les petites filles
musulmanes à aller à la piscine… » (Ecouter le son)


 



































 


 



Guillaume Morand « ne craint pas de sanction ». Même si dès mardi et la construction du minaret, il « s'est
fait injurier et la police a débarqué dans les vingt minutes ». Il pense qu'« ils vont faire leur rapport » et qu'il aura « une lettre d'un juge ».


Il espère toutefois « un peu de clémence », étant dans un des trois cantons, sur les vingt-six que compte la Suisse, qui a voté majoritairement non au référendum. D'autant qu'il estime
que son action est d'abord « un geste de paix envers tous les musulmans ». (Ecouter le son)


































 


 



Si la sanction n'est pas encore formellement prévue, l'article 72 de la constitution suisse, qui régit les rapports entre « Eglise et Etat », a déjà été modifié et stipule :



« Dans les limites de leurs compétences respectives, la Confédération et les cantons peuvent prendre des mesures propres à maintenir la paix entre les membres des diverses communautés
religieuses. »


 



« L'interdiction des minarets est contraire à la CEDH »


Le cas pourrait faire jurisprudence s'il est jugé. Jusqu'à aujourd'hui, le gouvernement disait attendre un éventuel verdict de la Cour européenne des droits de l'homme, qui conclura très
vraisemblablement que l'interdiction des minarets constitue une violation de la liberté de religion, a considéré lundi la ministre de la Justice et
de la Police, Eveline Widmer-Schlumpf.


Recours que compte d'ailleurs déposer en janvier Antoine Boesch, avocat au barreau de Genève, qui a déclaré samedi au quotidien suisse Le Temps :



« Je pense que l'interdiction des minarets est contraire à la Convention européenne des droits de l'homme et qu'il v




YoussefStefa 03/12/2009 02:39



Salamoualaikoum,

Barak allao fik au frère Sulaiman pour ces rappels concernants les minarets des mosquées.

Je souhaiterais rajouter qu'auparavant la hauteur des minarets étaient aussi particulièrement utiles pour repérer au loin la mosquée la plus proche pour aller prier.

De nos jours, les musulmans utillisent surtout Google-Maps ou d'autres moteurs de recherches et des GPS pour trouver l'emplacement des mosquées dans une ville. 

Les Suisses croient peut-être faire du mal ou nuire à la progression de l'Islam en interdisant la contruction des minarets dans leur pays mais à mon avis c'est plutot le contraire qui
risque de se produire car dorénavant les mosquée seront plus discrètes et pourront être contruites en plus grand nombre sans qu'ils s'en rendent compte. :)

Les mécréants quand ils s'en prennent contre l'Islam, ils ont toujours le tour de se tirer dans le pied!
 
Au fait, les dômes sont aussi un gaspillage d'argent encore plus inutile. À quand l'interdiction pour que les administrateurs de nos mosquées arrètent d'y gaspiller nos dons? :)

Allah est Grand!

Wa salam,