Un imam d’Ottawa émet une fatwa contre les cartes de crédit

25 Février 2010 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec Publié dans #Finance et Banques "islamiques"

OTTAWA - 17 février 2010- Dans une économie inondé de crédit facile, l’imam d’Ottawa de premier plan nage définitivement contre le courant. L’imam Khaled Abdul-Hamid Syed a émis une fatwa contre les cartes de crédit, même si elles sont payées chaque mois. "J'en conclus qu'elles contiennent de l'usure... qui est interdit dans l'Islam, donc elles ne devraient pas être utilisées", a déclaré l’imam dans un courriel de masse aux membres de la principale mosquée de la ville.
L'Islam a toujours interdit l'intérêt pour la même raison que l'usure est condamnée dans les autres religions: il peut couler des débiteurs, même des économies entières, comme ces dernières années l'ont montré.
«C'est pour protéger les gens de tomber dans un lot de dettes", a déclaré l’imam dans une interview.
"L'intérêt est avilissant pour les gens", a ajouté Ismaïl Barreh, un étudiant au MBA à l'Université d'Ottawa qui a assisté à la conversation. "Ils sont dans le besoin, et ensuite vous pouvez profiter d'eux."
Il y a deux écoles de pensée au sujet des cartes de crédit parmi les savants islamiques. Certains prétendent qu'elles sont autorisées en autant qu'aucun intérêt n'est encouru, ce qui signifie qu’une facture doit toujours être payé en entier.
D'autres sont en désaccord, citant l'une des plus anciennes autorités religieuses, Ibn Mass'ood: "Allah a maudit celui qui consomme le Riba (usure ou l'intérêt), celui qui le donne aux autres, celui qui l'enregistre et celui qui en est témoin .... Tous sont égaux dans le péché. " Ce groupe estime que toute personne qui signe un contrat pour la carte "est prêt à payer des intérêts, ainsi il approuve librement de traiter avec de l’intérêt."
Une jeune femme d'Ottawa entendu sur une émission de télévision saoudienne que toute carte de crédit a été interdit, même si aucun intérêt a été versé, donc elle a écrit à l'imam pour clarification. « Me conseillez-vous de me débarrasser de ma... carte? J’ai seulement une en cas d'urgence et quand je voyage... Pouvez-vous me donner conseil s'il vous plaît, devrais-je l'annuler et me fier à Allah... Ou d'avoir une c’est une exception pour vivre dans cette société? "
Khaled a répondu dans le courriel de masse qu'elle devrait s’appuyer plutôt sur une carte de crédit prépayée qui peut être chargé avec des montants fixés. Les titulaires de carte ne peuvent dépenser que ce qui est sur la carte, et aucun intérêt n'est encouru. Il a inclus plusieurs liens internet afin que les musulmans d'Ottawa puissent voir eux-mêmes les nuances de sens et de circonstances dans diverses réponses, surtout quand ils sont à l'écoute des autorités religieuses à l’autre bout du monde. "Nous avons différentes nationalités, différentes opinions, différentes cultures ici (à Ottawa). Il s'agit d'un problème ici."
Dans l'interview, l'imam a souligné que la fatwa n'est pas obligatoire/fixe/contraignante (binding), pas plus que chaque imam a la même opinion. "Une fatwa est une décision religieuse, pour dire aux gens ce que leur Dieu aime, et ce qui fait leur Dieu en colère contre eux.... C'est une décision religieuse à la personne qui a demandé." Ainsi, alors que l'islam a un principe général d'interdiction de l'intérêt, chaque situation demande une décision légèrement différente.
Par exemple, un autre membre de la mosquée avait besoin pour acheter des provisions et autres nécessités quand il attendait son chèque de paie du mois. Pour lui, la carte est autorisée.
traduit de : http://www.ottawacitizen.com/Ottawa+imam+tells+faithful+avoid+credit+cards/2578089/story.html
Transmis par: Roukaya19




Voir aussi cette autre fatwa:

La pratique de l'usure est parmi les péchés les plus abominables et l'une des plus grandes transgressions. C'est l'un des péchés les plus graves que le Prophète, nous a interdits selon le Hadith d’Abou Horeira, qu'Allah soit satisfait de lui, et rapporté par Boukhari et Muslim, qu'Allah leur fasse miséricorde, où le Prophète, nous ordonne d'éviter les sept péchés les plus graves : il a mentionné parmi eux le Riba,  l'usure.

Muslim, qu'Allah lui fasse miséricorde, rapporte d'après Djaber, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Prophète, a maudit celui qui se nourrit de l'usure, celui qui est chargé du contrat, celui qui l'écrit ainsi que les deux témoins et il a ajouté qu’ils sont égaux dans le péché.
 

(...) 

Il est illicite d’utiliser la carte crédit si c'est conditionnée par une augmentation avec intérêts car cette opération inclut deux interdits :

Le premier est le fait de signer dans le contrat sur l’approbation du Riba : le client s’il retarde le paiement durant une période déterminée, doit alors payer un montant sur ce retard. Ce qui est un acquiescement du Riba interdit.

Le deuxième est la possibilité de tomber dans l’usure si vous retardez de payer dans le délai fixé. Tout cela au cas où vous allez utiliser cette carte de crédit avec la résolution de payer au cours de la période qui vous est donnée gratuitement et que vous avez effectivement payé la somme qui vous est due.

Quant au cas où vous avez l'intention de retarder effectivement le paiement ou que vous avez retiré avec la carte des sommes d’argent avec intérêts, c'est un crédit à intérêts bien apparent en plus des deux premiers interdits. Et il est confirmé que le Prophète a maudit celui qui profite du Riba, celui qui l'en fait profiter, le scribe et les deux témoins. » et Il a ajouté qu'Ils sont égaux dans la péché.  Rapporté par Muslim.

En effet, le Riba, comme les autres interdictions, ne peut être permis que pour une nécessité contraignante. Donc vous devez vous patienter jusqu’à ce qu'Allah vous accorde une bonne issue et rappelez-vous du propos d’Allah Qui dit « Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable et lui accordera Ses dons par des moyens sur lesquels il ne comptait pas. » (Sourate 65/ Verset 2-3).

Et aussi le hadith du Prophète, qui a dit : « Celui qui  renonce à une chose par crainte d’Allah, Allah lui accordera  à sa place une autre bien meilleure qu'elle. » Ahmed.

Et Allah sait mieux.

Source:
http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=showfatwa&FatwaId=79971



Quelques chiffres révélateurs :


Environ 4 millions d’adultes canadiens, c’est-à-dire, 18% des Canadiens, ont déclaré avoir rempli une carte de crédit jusqu’à sa limite au cours de la dernière année (Agence de la consommation en matière financière du Canada) ;

45% des Canadiens ont dit avoir reporté d’un mois à l’autre le solde d’une carte de crédit au cours de la dernière année (Agence de la consommation en matière financière du Canada) ;

20% des Canadiens ont reconnu avoir utilisé, au cours de la dernière année, leur carte de crédit pour payer des dépenses parce qu’ils n’avaient plus d’argent, ce qui représente environ 4,5 millions d’adultes canadiens (Agence de la consommation en matière financière du Canada) ;

40% des Canadiens ont déclaré ne pas payer habituellement leur compte de carte de crédit en entier chaque mois (Agence de la consommation en matière financière du Canada) ;

Le crédit à la consommation des ménages au Canada a augmenté de 64,7% depuis 1990 et de 29,3% depuis 2000 (People Patterns Consulting et Statistique Canada);

En l’espace de
10 ans, le montant net en transactions sur les cartes de crédit a plus que triplé, passant de 75 milliards en 1996 à 243 milliards en 2006 (Association des banquiers canadiens);

Le taux d’épargne personnelle au Canada est passé de 13% au début des années 1990 à moins de 0% en 2005. (People Patterns Consulting et Statistique Canada);

Source:
http://www.cacq.ca/credit/endettement.html





À lire aussi:

>Fatwas sur les Banques dites "Islamique" 
 
Et autres articles sur Finance et Banques islamiques au Canada







Partager cet article

Commenter cet article

khalil 27/04/2015 23:46

salem,
c'est normal qu il n y ai pas de critiques puisque j ai vu des propos que j avais posté censuré .
vous publiez les propos qui sont en accord avec votre vision et ca ce n est pas de la démocratie donc etrangé a l'islam.
salem.
khalil.

La jeunesse de l'Islam au Québec 28/04/2015 03:15

Si vous avez eu des propos censuré, c'est sûrement qu'ils méritaient de l'être. Cet espace est modéré et les commentaires inappropriés ne sont pas accepté ici. Si vous voulez raconter des mensonges sur l'Islam, allez le faire ailleurs.

bob 29/11/2011 20:25


salamou allaykoum ,jai lus larticle ,moi je possede 5 cartes de credits ,a mon avis quand tu paye a terme tu seras albrit de lusure donc tu le pratique pas,mais jai vue cette  fatwa et jai
entendus des dires dans le meme sens ,je suis pour la fatwa ,et jessaye darretter mes cartes de credits dans  les brefs delets ,car pour moi il  me suffit comme argument que que ces
cartes utulisent lusure meme si elle me touchent pas directement ,donc mes freres il fautpas participer cest juste ca le ribat est un fleot sociale.

La jeunesse de l'Islam au Québec 28/03/2010 23:19



 Salamoualaikoum,

@ Youssof

Je suis ravi d'avoir enfin une critique à propos de ce blog. Il sagit je crois seulement de la deuxième ou troisième en l'espace de cinq ans et après plus de 300000 pages visionnés.

Si je comprends bien, ce que vous avez trouvé de pire à redire contre ce blog, se trouve dans une supposée contradiction concernant les cartes de crédits?

Je suis a nouveau allé voir ce qui aurait pu clocher pour le corriger le cas échéant...

Dabord, directement sur ce blog, il n'existe aucune demande de contribution, donc encore moins par mode de carte de crédit. 

Ensuite, je suis à nouveau allé voir sur le site de l'organisme d'aide pour les frères haïtiens association.hassana.free.fr dont je viens tout juste pour la première
fois aujourd'hui d'afficher leur annonce et il ne s'y trouve pas là non plus rien qui mentionne qu'ils acceptent les dons par mode de carte de crédit. Les deux seuls modes de
payements qu'ils proposent sont par voie postale ou par Paypal. 

Je suppose que c'est ce dernier mode de payement qui vous fait trébucher Youssof? Alors, sachez que Paypal n'est pas une carte de crédit ni une société de crédit mais plutôt une entreprise
indépendante qui offre des comptes personnels dans lequel on dépose de l'agent pour ensuite s'en servir pour faire des payements sécurisés par internet. Quand vous cliquez sur
ce mode de payement, vous n'êtes plus sur site de l'Association Hassana mais vous êtes redirigé vers le site Paypal. En fin, rendu là, on espère qu'avec les
informations et les fatwas contres les cartes de crédits qu'on vous a transmis sur ce blog, vous serez assez intelligent pour ne pas choisir ce mode pour regarnir votre compte!

Au fait, pour ceux que ça intéresse, il se vend depuis peu presque partout des cartes Visa... qui ne sont pas des cartes de crédits mais plutôt des cartes de
débit!   :)

En fin, c'était une bonne tentative Youssof, mais tu repasseras pour la critique, ok!   ;)


Wa salam,



Youssof 28/03/2010 20:38


Assalamou alaikoum,

Vos contradictions sont difficiles à énumérer dans ce blog pêle-mêle!! vu leur grand nombre. Tu adoptes l'avis interdisant les cartes de carte, et c'est ton droit. Toutefois, peu de temps après, tu
fais la publicité d'un organisme prétendant l'islam authentique (!!) pour aider les haitiens qui accepte les cartes de crédit!!! Trouvez la contradiction.

Wassalamou alaikoum,