La vérité sur la Syrie

28 Août 2013 , Rédigé par La jeunesse de l'Islam au Québec

Salamoualaikoum

Je n'ai pas l'habitude de mettre des nouvelles internationales sur ce blog, il existe à mon avis déjà assez de sites islamiques qui s'en occupent. Par contre aujourd'hui l'heure est trop grave pour garder sous silence les preuves incriminant les rebelles et les pays de l'occident(Angleterre, États-Unis, France,...) complices des attaques chimiques en Syrie.

Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta. La Russie fournit les preuves Satelittes aux Nations Unies sur les auteurs du massacre.

L’article du Daily Mail du 29 Janvier 2013. Opération USA Qatar pour une attaque chimique en Syrie sous fausse bannière.

Pourquoi les dirigeants des pays occidentaux et leurs médias évitent d'avouer les preuves qui existent contre les rebelles? C'est parce que ce sont ses pays qui supportent et approvisionnent les rebelles, s'ils avouent que les rebelles sont à l'origine des massacre à l'arme chimique, cela prouvera leur complicité et rendra non légitime leur attaque souhaité contre la Syrie.

Les États-Unis avaient attaqué l'Irak sous faux prétexte que le pays cache des armes de destruction massive, les années ont passé et ils n'en ont jamais trouvés. On connait le reste des morts et des dégâts causés par les américains... Plus de 162 000 personnes ont été tués à cause de ''l'erreur'' de George W. Bush.

Plus récemment en Égypte, les États-Unis sont presque les seuls à ne pas vouloir qualifier de ''coup d'état'' ce que l'armée Égyptienne à fait contre son président pourtant élu démocratiquement. Pourquoi ne pas vouloir utiliser le terme ''coup d'état''? c'est parce qu'il sagit d'un CRIME antidémocratique d'ont les américains pourraient être accusés de complicité parce qu'ils manipulent et donnent des milliards de dollars à l'armée égyptienne chaque année pour entre-autre protéger à leur place le canal de Suez et la frontière Israellienne...

À lire aussi:
Une école militaire US prône le jihad contre l’Islam et les musulmans

Partager cet article

Commenter cet article